Aller au contenu

A l’ap­pel du mouve­ment grec : semaine d’ac­tion euro­péenne du 20 au 26 juin

 

Appel à une mobi­li­sa­tion euro­péenne d’en bas, à partir des mouve­ments en Grèce.

Unis, nous nous dres­sons contre l’aus­té­rité et l’injus­tice sociale.

L’is­sue de la bataille en cours contre l’aus­té­rité déter­mi­nera non seule­ment l’ave­nir des Grecs, mais aussi celui des peuples euro­péens en lutte pour plus de démo­cra­tie et d’éga­lité. Avec les gouver­ne­ments précé­dents, la Grèce a servi de cobaye, mais c’est main­te­nant un exemple posi­tif que certaines forces veulent écra­ser.

Il faut donc construire un front social et poli­tique euro­péen mili­tant contre la pres­sion des insti­tu­tions de l’UE condui­sant à l’as­phyxie de la société grecque et à la reprise des programmes d’aus­té­rité déjà mis en œuvre durant quatre ans par les gouver­ne­ments précé­dents avec des résul­tats catas­tro­phiques. Le peuple grec, par son mandat du 25 janvier, a condamné les poli­tiques d’aus­té­rité ainsi que les lois contre les travailleurs et les programmes de priva­ti­sa­tion. Les poli­tiques soute­nues par SYRIZA ont repris les exigences des mouve­ments syndi­caux et sociaux euro­péens des dix dernières années. Nous avons main­te­nant besoin de l’ap­pui de ces mouve­ments pour repous­ser les pres­sions et faire avan­cer le programme progres­siste de justice sociale. L’Es­ta­blish­ment euro­péen a besoin de châtier le contre-modèle de justice sociale et de démo­cra­tie défendu par les repré­sen­tants de peuple grec, parce qu’ils en ont peur : Ne les lais­sez pas faire !

Jusqu’au mois de juin prochain, des négo­cia­tions ont lieu entre le gouver­ne­ment grec et les insti­tu­tions euro­péennes. Pour les élites écono­miques, il est diffi­cile d’ac­cep­ter que quelqu’un conteste leurs poli­tiques et propose un plan écono­mique alter­na­tif. Elles utilisent tous les moyens de chan­tage à l’égard du peuple grec et de son gouver­ne­ment. Montrez-nous que nous ne sommes pas seuls dans ce combat !

Nous devons faire pres­sion sur ces insti­tu­tions pour qu’elles mettent fin à ce compor­te­ment inac­cep­table et pour leur faire accep­ter que ce sont les citoyens euro­péens qui doivent déci­der de leur avenir. Nous appuyant sur les récentes déci­sions de la réunion d’Athènes, le 2 mai, nous, une large coali­tion d’or­ga­ni­sa­tions sociales, de syndi­cats et de réseaux, d’in­tel­lec­tuels, d’ar­tistes, d’or­ga­ni­sa­tions de migrants et de diverses forces poli­tiques de gauche, verts et progres­sistes actifs en Grèce, nous propo­sons des actions inter­na­tio­nales entre le 20 et le 26 juin, afin de créer l’en­vi­ron­ne­ment social et poli­tique favo­rable qui permet­tra d’ap­puyer la lutte des Grecs. Nous souhai­tons égale­ment accueillir un événe­ment, ici à Athènes, le 27 juin,  pour parta­ger nos expé­riences et les vôtres en matière de mobi­li­sa­tions et de soli­da­rité. Il est impor­tant que les peuples euro­péens passent de spec­ta­teurs passifs à joueurs actifs de cette histoire.

Cet événe­ment offrira l’es­pace néces­saire à ces acteurs pour expri­mer leurs préoc­cu­pa­tions concer­nant les négo­cia­tions mais surtout pour remettre sur le devant de la scène la néces­sité de faire contre­poids aux pres­sions systé­miques contre les exigences du gouver­ne­ment grec contre l’aus­té­rité et pour la justice sociale. Il est extrê­me­ment impor­tant d’en­voyer un message poli­tique clair. La société grecque ne résiste pas seule. Nous devons démon­trer que nous sommes tous déci­dés à soute­nir toutes les reven­di­ca­tions de longue date du mouve­ment. Le peuple grec en votant en faveur d’un gouver­ne­ment de gauche pour les soute­nir, a décidé de briser le consen­sus néoli­bé­ral. La soli­da­rité et le soutien popu­laire massif permet­tront d’at­teindre le meilleur résul­tat dans l’af­fron­te­ment entre notre camp et l’élite poli­tique et écono­mique euro­péenne.

Luttons pour une Europe de la dignité et de la soli­da­rité et contre une Europe de profit, une Europe forte­resse. Nous appe­lons toutes les forces sociales et poli­tiques à  parti­ci­per à la semaine de soli­da­rité et à construire des coali­tions natio­nales puis­santes pour soute­nir la lutte euro­péenne contre l’aus­té­rité.

https://www.ensemble-fdg.org/content/lappel-du-mouve­ment-grec-semaine-daction-euro­peenne-du-20-au-26-juin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *