Aller au contenu

AG des inter­mit­tent.es à Poitiers le 18 décembre

Pour une autre poli­tique sociale et cultu­relle. Grève et mani­fes­ta­tion le 18 décembre !

Commu­niqué de la CGT spec­tacle Poitou Charentes :

« Alors que la protec­tion sociale est attaquée de toute part (le finan­ce­ment de la Sécu­ri­té sociale, les retraites complé­men­taires, le saccage de l’as­su­rance chô­ma­ge…) les catas­trophes s’ac­cu­mulent sur le front de l’em­ploi et de la poli­tique cultu­relle.

Le 6 décembre, nous avons mani­feste aux côtés de tous les privés d’em­ploi et tous les sala­riés soli­daires et le 18 décembre nous inter­pel­le­rons la ministre de la Culture et de la Commu­ni­ca­tion lors du Conseil Natio­nal des Profes­sions du Spec­tacle (CNPS) en appe­lant à la grève et à des rassem­ble­ments ou mani­fes­ta­tions à Paris comme en régions.

Si les luttes, comme nos « marches pour la Culture » et celles contre la réforme de l’as­su­rance chô­mage du 22 mars, ont conduit le Premier Ministre à annon­cer l’ar­rêt de la baisse dras­tique du budget du minis­tère, tout n’est pas réglé :

l’en­semble du péri­mètre du Minis­tère de la Culture n’est pas épar­gné ;
– les baisses
depuis 2012, après celles subies sous la droite, n’ont pas été compen­sées ;
certains opé­ra­teurs ou entre­prises publiques conti­nuent d’être ponc­tion­nés, comme France

Télé­vi­sions ou l’Opéra Natio­nal de Paris ;
– et surtout, la baisse de dota­tions aux collec­ti­vi­tés locales se traduit par des sacri­fices consi­dé­rables

tandis que certaines mairies de droite saisissent le pré­texte pour censu­rer des lieux ou des festi­vals, comme au Blanc-Mesnil et à Montau­ban.

Le résul­tat est là : des emplois aussi bien permanents qu’in­ter­mit­tents sont suppri­més, au nom de l’aus­té­ri­té ! Les missions de service public ont de plus en plus de diffi­cul­tés à être main­te­nues, l’ac­cès pour tous et l’É­ga­li­té terri­to­riale aban­don­nés par le gouver­ne­ment.
Dans le même temps, plusieur
s réformes terri­to­riales sont à l’œuvre : regrou­pe­ment des régions, trans­fert de compé­tence aux collec­ti­vi­tés locales … Dans un contexte de baisse du budget, il s’agit encore de réduire l’in­ter­ven­tion publique, dont on sait qu’elle est pour­tant un levier essen­tiel à l’ac­ti­vi­té donc à l’em­ploi.

Où est la poli­tique cultu­relle promise ? Quelle ambi­tion et quels moyens pour la démo­cra­ti­sa­tion, l’ac­cès de tous les publics ?

Lors du CNPS du 18 décembre, nous inter­pel­le­rons la ministre Fleur Pelle­rin sur :

  • –  le contenu du futur projet de loi « liber­té artis­tique », sauvé des oubliettes, mais dont nous ne connais­sons pas encore les ambi­tions et dont certains échos annon­ce­raient, ni plus ni moins, l’aban­don des labels natio­naux !

  • –  les réformes terri­to­riales et la réor­ga­ni­sa­tion du minis­tère (restera-t-il encore des DRAC et une ambi­tion natio­nale !) ;

  • –  le rapport de la mission de concer­ta­tion Gille-Archam­bault-Combrexelle sur le deve­nir du régime d’as­su­rance chô­mage des inter­mit­tents. Que retien­dra la mission de nos propo­si­tions alter­na­tives tant sur l’as­su­rance chô­mage que sur l’em­ploi et la protec­tion sociale ? Les enga­ge­ments du Premier Ministre seront-ils tenus, alors que ses récents propos hostiles aux droits des chô­meurs confirment l’aban­don d’une poli­tique sociale ?

    Ambi­tion cultu­relle pour toutes et tous, éga­li­té terri­to­riale, emploi, salaires, protec­tion sociale.

    TOUTES ET TOUS, SALARIÉ-E-S, PERMANENT-E-S, INTERMITTENT-E-S, AUTEUR-E-S,

    VOTONS LA GRÈVE ET MOBILISONS LARGEMENT LE 18 DÉCEMBRE !

    Assem­blée Géné­rale à Poitiers, le 18 Décembre au TAP, 1 bd de Verdun, à 10h00,
    Venez nombreux, y discu­ter salaires, condi­tions de travail, protec­tion sociale et finan­ce­ment de la culture. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *