Aller au contenu

Appel de Limou­sin Terre de Gauche

Cet appel a été validé par les parti­ci­pant.es à l’uni­ver­sité de prin­temps orga­ni­sée par notre groupe qui s’est tenue à St Priest Taurion (87) le 30 mai 2015.
Stéphane Lajau­mont (Conseiller régio­nal ENSEMBLE!/ Limou­sin Terre de Gauche)

Cons­truire des listes de gauche anti austé­rité 

en Aqui­taine-Poitou Charentes-Limou­sin

et dans l’en­semble des régions

 

Les élec­tions régio­nales de décembre 2015 vont se tenir dans un contexte écono­mique et social extrê­me­ment dégradé et préoc­cu­pant. Le discré­dit de la poli­tique Hollande-Valls, décli­née par le parti socia­liste dans l’en­semble des régions, fait le lit de la droite et de l’ex­trême droite. Il rend plus que jamais néces­saire de construire un projet poli­tique en rupture avec les logiques libé­rales mises en oeuvre dans le pays.

Cette démarche d’al­ter­na­tive poli­tique, nous l’avons enga­gée à l’échelle du Limou­sin, dans le cadre de « Terre de Gauche », qui rassem­blait en 2010 le Parti Commu­niste Français, le Parti de Gauche, le Nouveau Parti Anti­ca­pi­ta­liste, des mili­tants de la gauche alter­na­tive et qui regroupe, aujourd’­hui encore, le PCF, le PG, ENSEMBLE!, une partie du NPA et des réseaux et collec­tifs mili­tants dans les dépar­te­ments de Creuse, Corrèze et Haute-Vienne. Cette force poli­tique, nous l’avons voulue clai­re­ment indé­pen­dante du PS.

Nous avons fait l’ex­pé­rience d’une nouvelle méthode poli­tique basée sur le travail collec­tif, l’éthique mili­tante, le respect entre les diffé­rentes compo­santes, et le lien constant avec les citoyens enga­gés ou non dans les syndi­cats et asso­cia­tions. C’est cette inter­ac­tion perma­nente et cette volonté d’ou­ver­ture et de trans­pa­rence qui sont le cœur de la méthode Terre de Gauche.

Ce rassem­ble­ment a porté durant les cinq années écou­lées des propo­si­tions en faveur d’un nouveau type de déve­lop­pe­ment écono­mique favo­rable à l’em­ploi, à la tran­si­tion écolo­gique, au déve­lop­pe­ment des services publics, et à un aména­ge­ment équi­li­bré et égali­taire du terri­toire.

Les élec­tions régio­nales de décembre 2015 doivent être une nouvelle étape de ce rassem­ble­ment d’une gauche qui combat l’aus­té­rité. L’enjeu est d’au­tant plus impor­tant que ces élec­tions se dérou­le­ront dans le cadre d’une « réforme » terri­to­riale impo­sée sans concer­ta­tion qui va accen­tuer les logiques de métro­po­li­sa­tion et de concur­rence entre les terri­toires au service de la guerre écono­mique, au détri­ment des plus défa­vo­ri­sés.

Nous propo­sons que la démarche enga­gée en Limou­sin soit prolon­gée et élar­gie à l’échelle de la région Aqui­taine-Poitou Charentes-Limou­sin et des douze autres régions en rassem­blant les forces du front de gauche et toutes celles et ceux qui veulent s’y inscrire. C’est pourquoi nous appe­lons à co-élabo­rer une charte et un programme de trans­for­ma­tion sociale qui défi­nissent les conte­nus et les enga­ge­ments que les futurs élus porte­ront dans les assem­blées régio­nales issues du scru­tin de décembre.

Parce qu’il s’agit de porter ces exigences en toute indé­pen­dance aux deux tours de scru­tin,  nous lançons donc un appel à la consti­tu­tion de listes initiées par le Front de Gauche et à impli­ca­tion citoyenne pour rassem­bler toutes celles et ceux qui refusent l’aus­té­rité.

Il est urgent de redon­ner le pouvoir au peuple !

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *