Aller au contenu

Appel dépar­te­men­tal « Ensemble, pour un nouveau mouve­ment au sein du Front de Gauche »

Comp­tez avec ma voix…

Depuis plusieurs mois, dans la Vienne, comme au plan natio­nal, des réunions ont montré la déter­mi­na­tion d’or­ga­ni­sa­tions déjà membres du Front de Gauche et de citoyen-ne-s, issu-e-s du mouve­ment social, asso­cia­tif ou syndi­cal, à conver­ger pour créer un nouveau courant poli­tique dans le Front de Gauche aux côtés du PCF et du PG.

Ce nouveau courant a pris pour nom « ENSEMBLE,mouve­ment pour une alter­na­tive de Gauche, écolo­gique et soli­daire ».

– Ensemble : il s’agit de rassem­bler des compo­san­tes* du FDG aux histoires diverses ainsi que des mili­tant-e-s qui n’ap­par­tiennent à aucune de ces compo­santes. L’objec­tif est d’agir dans – et pour – un FDG uni, capable de s’élar­gir encore et d’être autre chose qu’un cartel de partis, pour fédé­rer dans un mouve­ment plus large, forces poli­tiques, asso­cia­tives, syndi­ca­les…

– Mouve­ment : Ensemble ! est une construc­tion poli­tique origi­nale, non figée, qui s’ap­puie avant tout sur l’ini­tia­tive des collec­tifs locaux, ne centra­lise que ce qui a besoin de l’être, et prend à cette étape du proces­sus, ses déci­sions sur la base du consen­sus ou, à défaut, de majo­ri­tés larges.

– Alter­na­tive de gauche : au delà de l’op­po­si­tion indis­pen­sable à un gouver­ne­ment qui pour­suit la poli­tique de Sarkozy, il s’agit de défendre en posi­tif des mesures d’ur­gence face aux crises, mais aussi de construire un projet poli­tique capable de susci­ter l’es­pé­rance, d’en­ga­ger une démarche pour le chan­ge­ment social, combi­nant luttes sociales et écolo­giques, présence sur le terrain élec­to­ral, alter­na­tives concrè­tes…

– Ecolo­giste : aucune société meilleure ne peut être envi­sa­gée sans rupture avec le produc­ti­visme. Le bilan du XXe siècle montre que les socié­tés où l’éco­no­mie était dans les mains de l’État, ont mis en danger la « nature », l’en­vi­ron­ne­ment, autant sinon plus que le capi­ta­lisme. Il ne s’agit pas de mettre un peu de vert sur un drapeau rouge mais bien de mettre l’éco­lo­gie au cœur de notre projet poli­tique.

– Soli­daire : il est néces­saire d’œu­vrer pour l’éga­lité, l’éman­ci­pa­tion de tous et de toutes, la démo­cra­tie et l’auto-gestion dans la cité comme au travail et aussi de lutter contre toutes les discri­mi­na­tions, selon le genre, l’orien­ta­tion sexuelle, l’ori­gine ou la reli­gion.

Cette nouvelle force incar­nera une vision ouverte du Front de Gauche, ses choix poli­tiques seront en cohé­rence avec cette vision et ses propo­si­tions permet­tront de dépas­ser le rôle trop exclu­sif des partis poli­tiques dans la déter­mi­na­tion des orien­ta­tions.

Elle rendra la parole à tous ceux, ils sont nombreux, qui dési­rent prendre part à la lutte contre la poli­tique anti­so­ciale du gouver­ne­ment au service de la finance et à la réflexion permet­tant de défi­nir la poli­tique auda­cieuse que devra propo­ser, à l’ave­nir, le Front de Gauche : sortir du produc­ti­visme et du capi­ta­lisme pour favo­ri­ser l’éman­ci­pa­tion de toutes et tous, promou­voir des services publics en mesure de répondre aux besoins fonda­men­taux et des modes de produc­tions et d’échanges équi­tables.

Nous appe­lons à la construc­tion collec­tive d’une nouvelle dyna­mique capable de convaincre celles et ceux qui aujourd’­hui hésitent à s’en­ga­ger.

* Dans la Vienne, Il s’agit de la FASE-Cap à Gauche, de Gauche Anti­ca­pi­ta­liste, de Gauche Unitaire et des Alter­na­tifs.

Tel est le sens de ma signa­ture de cet appel :

Je souhaite être informé-e au sujet de la construc­tion de cette nouvelle compo­sante du Front de Gauche afin de pouvoir y parti­ci­per.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *