Aller au contenu

Appel pour le second tour des légis­la­tives/ Commu­niqué d’En­semble! 86

Le premier tour des élec­tions légis­la­tives a été marqué par une absten­tion massive. Cela montre la gravité de la crise démo­cra­tique que nous vivons.

La gauche ou ce qu’il en reste tous courants confon­dus, subit une défaite histo­rique, qui est aussi la notre. Le PS loca­le­ment comme ailleurs a affi­ché ses trahi­sons; il subit un échec cinglant et mérité.

Les candi­dat-es de la Répu­blique En Marche arrivent en tête; nous consta­tons qu’Em­ma­nuel Macron a réussi à rassem­bler les libé­raux de gauche et de droite, nos adver­saires poli­tiques réso­lus, les uns comme les autres. C’est une grande inquié­tude pour nous .

Nous nous féli­ci­tons de la présence, dans ce contexte, de la candi­date de France Insou­mise, Céline Cuvillier, qui, avec 15% des suffrages expri­més, s’est quali­fiée pour le second tour sur la première circons­crip­tion. Pour que cette candi­date ait une chance de gagner au second tour, il est temps de rassem­bler toutes les forces poli­tiques de gauches alter­na­tives dans une campagne unitaire. Nous y sommes prêts.

Emma­nuel Macron est décidé à impo­ser son projet anti social au pas de charge : réforme du code du travail par ordon­nance, réforme de l’as­su­rance chômage et des systèmes de retraite. Pour mettre en échec sa poli­tique néoli­bé­rale, défendre les liber­tés démo­cra­tiques mena­cées par l’État d’Ur­gence perma­nent, il faut construire dans tout le pays un large front social et poli­tique des asso­cia­tions, syndi­cats et partis de gauche et écolo­gistes; dès à présent et au-delà de ces élec­tions.

12/06/2017

 

2 réflexions au sujet de « Appel pour le second tour des légis­la­tives/ Commu­niqué d’En­semble! 86 »

  1. Martin Françoise dit :

    Bonjour et merci . A la recherche de la meilleure stratégie pour en finir avec l’émiettement et les concurrences nocives ….  finalement je pense qu’il nous faut à tous, dans nos nombreux groupes respectifs, les gros comme les petits,  établir ensemble et compléter un questionnaire précis, sur lequel tous les membres réfléchiront et voteront. Le résultat vaudra bilan, feuille de route . Je suis de France Insoumise, mouvement solide et méritant, et dont je propose au départ qu’on lui remette l’organisation de l’initiative .  Un processus à installer dans le temps et dans la forme conjointement par tous les Etats majors pour ensuite avec 2 ou 3 aller-retours se finaliser. Pas plus de 6 mois impératif .

    Je ne défendrai pas personnellement cette proposition car je suis trop vieille et ne connais pas les voies de communications inter-partis, mais il devrait être possible de l’avancer et la mettre en oeuvre avec succès vu la nécessité absolue de la confirmation de notre force nouvelle.

     

    Répondre
    • pascal b dit :

      Votre idée est intéressante. Comme vous le dites, France insoumise, du fait du rapport de forces devrait avoir l’initiative d’une telle démarche unitaire; sans doute pourriez vous depuis votre groupe d’appui faire partir l’idée vers le cercle dirigeant de FI? puisqu’à ce jour les décisions se prennent là bas pour ce qui concerne FI.

      Pour notre part, nous allons contacter sur ce département nos partenaires dont FI, pour discuter de l’avenir.

      Dans notre mouvement Ensemble!, dans beaucoup de villes et villages la participation à FI est à l’ordre du jour quand elle n’existe pas déjà.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *