Aller au contenu

Commu­niqué de l’in­ter­syn­di­cale du lycée du prof de philo sanc­tionné

Poitiers, lycée Victor Hugo, le 28/03/15

Incom­pré­hen­sion, stupé­fac­tion, inter­ro­ga­tion, indi­gna­tion, colère, mais en aucun cas rési­gna­tion !

Deux mois après lui avoir signi­fié sa suspen­sion à titre conser­va­toire pour « propos inadé­quats tenus en classe », le Recteur vient de faire connaitre à notre collègue de Philo­so­phie sa déci­sion : il se verra appliquer la plus grave mesure disci­pli­naire que le Recteur peut pronon­cer lui-même : un dépla­ce­ment d’of­fice, avec affec­ta­tion immé­diate dans une zone de rempla­ce­ment d’un dépar­te­ment voisin.

Nous, ensei­gnant-es du Lycée Victor Hugo, sommes, à l’an­nonce de cette sanc­tion, atterré-es, dans l’in­com­pré­hen­sion la plus totale, indi­gné-es, en colè­re….

Comment est-il possible qu’une sanc­tion aussi grave puisse être pronon­cée à l’en­contre d’un-e ensei­gnant-e à partir du seul cour­rier d’une famille ? La justice saisie par le Recteur n’a-t- elle pas,elle, conclu par un clas­se­ment sans suite, l’enquête menée sur le fonde­ment du contenu de ce cour­rier ?

Notre indi­gna­tion et notre colère liées à l’im­pres­sion parta­gée par la très grande majo­rité d’entre nous d’une sanc­tion-brimade arbi­traire dénuée de tout fonde­ment, se double aujourd’­hui d’une perte totale de confiance envers notre admi­nis­tra­tion. C’est peu de dire que nous nous sentons toutes et tous à la merci du prochain cour­rier de famille qui sera envoyé à notre hiérar­chie pour se plain­dre… de quoi d’ailleurs ? d’un mot prononcé ? d’une péda­go­gie qui déplait ?

Nous nous adres­sons aujourd’­hui à madame la ministre pour deman­der la levée de la sanc­tion pronon­cée par le Recteur de l’aca­dé­mie de Poitiers et la réin­té­gra­tion de notre collègue dans ses fonc­tions de profes­seur de Philo­so­phie au lycée Victor Hugo de Poitiers.

Nous tien­drons une Assem­blée Géné­rale au lycée dès lundi pour déci­der de la suite de notre mobi­li­sa­tion.

L’in­ter­syn­di­cale du lycée Victor Hugo, le 28/03/15

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *