Aller au contenu

Ensemble!44 et les violences poli­cières à Nantes et la mort de Rémi Fraisse.

Nantes le 2 novembre 2014 – commu­niqué

En hommage à Rémi Fraisse, assas­siné par les forces de police alors qu’il parti­ci­pait au rassem­ble­ment contre le projet de barrage de Sevens dans le Tarn le week-end dernier, plusieurs centaines de personnes, essen­tiel­le­ment des jeunes, ont mani­festé hier samedi 1er novembre dans les rues de Nantes.

Ensemble ! 44, mouve­ment pour une alter­na­tive de gauche, écolo­giste et soli­daire, regrette et condamne le dispo­si­tif poli­cier tota­le­ment dispro­por­tionné qui, une fois de plus, a conduit à des affron­te­ments inutiles.

Ensemble ! 44 ne s’as­so­cie pas au bal des pleu­reuses – et en premier lieu du Premier Ministre, qui, toute honte bue, est allé jusqu’à se récla­mer de la mémoire de la victime de la violence poli­cière – des respon­sables poli­tiques locaux qui n’ont pas eu un mot pour condam­ner l’as­sas­si­nat de Rémi.

Ensemble ! 44 rappelle que la respon­sa­bi­lité première est celle des respon­sables poli­tiques qui, contre l’avis des popu­la­tions et des exper­tises indé­pen­dantes, s’acharnent à vouloir impo­ser des projets dispen­dieux et écolo­gique­ment désas­treux, comme c’est le cas pour le projet d’aé­ro­port de Notre Dame des Landes et le barrage du Testet.

Ensemble ! 44 appelle les mouve­ments de gauche et écolo­gistes à unir leurs forces pour, dans l’unité, orga­ni­ser les néces­saires mobi­li­sa­tions de masse contre la répres­sion et les projets néfastes.

Le rassem­ble­ment appelé samedi prochain 8 novembre à Notre Dame des landes par les asso­cia­tions du COPAIN en est une première étape.

 

2 réflexions au sujet de « Ensemble!44 et les violences poli­cières à Nantes et la mort de Rémi Fraisse. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *