Aller au contenu

Grève inter­pro­fes­sion­nelle le 9 avril

appe­lée par CGT, FO, Soli­daires

DECLARATION DES ORGANISATIONS SYNDICALES CGT, FO et Soli­daires

Combattre et réduire le chômage, permettre la créa­tion d’em­plois en chan­geant de poli­tique écono­mique, préser­ver les droits et tous les régimes sociaux, garan­tir et promou­voir le service public, augmen­ter les salaires (secteurs public et privé), les retraites, les pensions et les mini­mas sociaux, consti­tuent des prio­ri­tés sociales, de surcroit en période de crise.

Réunies le 17 février 2015, les orga­ni­sa­tions syndi­cales CGT, FO et Soli­daires affirment leur déter­mi­na­tion pour faire abou­tir ces reven­di­ca­tions et lutter contre l’aus­té­rité et ses impacts destruc­teurs tant socia­le­ment, écono­mique­ment que démo­cra­tique­ment.

Le « pacte de respon­sa­bi­lité », la rigueur budgé­taire, la réforme terri­to­riale, nombre de dispo­si­tions du projet de loi libé­rale « Macron » ainsi que plusieurs déci­sions des pouvoirs publics et du patro­nat aggravent la situa­tion des sala­rié(e)s, des retraité(e)s et des chômeurs(ses).

De nombreuses luttes et mobi­li­sa­tions syndi­cales sont d’ores et déjà enga­gées dans les entre­prises, les services publics et les secteurs profes­sion­nels.

Pour faire conver­ger ces reven­di­ca­tions et exiger du gouver­ne­ment et du patro­nat qu’ils y répondent, les orga­ni­sa­tions syndi­cales CGT, FO et Soli­daires s’en­gagent dans un proces­sus de mobi­li­sa­tion. Cons­cientes de leur respon­sa­bi­lité, elles invitent les retraité(e)s et les chômeurs(ses) à se mobi­li­ser et appellent l’en­semble des sala­rié(e)s, du public et du privé, à une jour­née de grève inter­pro­fes­sion­nelle et à mani­fes­ter le 9 avril 2015.

Paris, le 17 février 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *