Aller au contenu

Inter­ven­tion d’En­semble! 86 au meeting d’In­ven­tons86 à Châtel­le­rault

le 10 mars 2015

Inter­ven­tion de  Myriam Rossi­gnol :

 

« Inven­tons la Vienne Ecolo­gique et Soli­daire, un rassem­ble­ment unitaire, inédit, qui suscite de l’es­pé­rance et du conten­te­ment.

Car nous rencon­trons des gens qui sont contents de nous voir réunis dans l’ac­tion et qui nous le disent.

Et nous voyons bien, dans la mise en œuvre de notre campagne, l’en­thou­siasme qui, peu à peu, se mani­feste, au fur et à mesure que nos rela­tions unitaires deviennent de plus en plus frater­nelles, et que nos débats internes permettent de construire des consen­sus dans le respect des orien­ta­tions de chaque compo­sante

Unitaire, démo­cra­tique, mise en commun de nos diffé­rences, notre alliance Rouge et Verte, Ecolo­gique et Sociale, ne peut pas, ne doit pas être seule­ment outil élec­to­ral pure­ment conjonc­tu­rel.

A Ensemble, 3éme pilier du Front de Gauche, nous sommes persua­dés que :

  • pour assu­rer une conti­nuité poli­tique stable face au libé­ra­lisme

  • pour mobi­li­ser et fidé­li­ser notre élec­to­rat

  • pour ouvrir l’es­poir d’une alter­na­tive crédible favo­ri­sant les mobi­li­sa­tions unitaires contre les dégâts sociaux et envi­ron­ne­men­taux du capi­tal produc­ti­viste et finan­cia­risé.

Il faut assu­rer la péren­nité de ce rassem­ble­ment,

Parce que notre objec­tif, dans les élec­tions mais aussi les mobi­li­sa­tions, c’est de construire les contours de la Gauche, vrai­ment à gauche.

  • capable de faire front à l’aus­té­rité impo­sée par les néo et socio-libé­raux.

  • capable de crédi­bi­li­ser l’al­ter­na­tive écolo­gique et sociale et de redon­ner espoir dans une société plus juste, soli­daire et écolo­gique.

  • capable, dans le même mouve­ment, de réduire les espaces et le terreau où se déve­loppe le Front Natio­nal.

Pour nous, Ensemble, cette gauche là est indis­so­lu­ble­ment Rouge et Verte.

Que produire et comment produire demain pour satis­faire les besoins sociaux, assu­rer le plein emploi, sans détruire notre envi­ron­ne­ment et la planète, voilà l’enjeu.

A Ensemble, nous pensons que sans affron­ter les destruc­teurs de cette planète, l’al­ter­na­tive anti­ca­pi­ta­liste radi­cale que nous souhai­tons, n’est pas possible

Et ça urge car les recettes libé­rales pour résoudre la crise du capi­tal

  • accen­tuent les dérives finan­cières

  • orga­nisent une répar­ti­tion de plus en plus inéga­li­taire de la valeur créée par le travail

  • nous mènent droit dans le mur, c’est à dire à la ruine de notre modèle social et à la destruc­tion plané­taire d’un envi­ron­ne­ment vivable.

Elles conduisent aussi à la néga­tion de la démo­cra­tie.

L’Eu­rope du capi­tal veut impo­ser, à la Grèce, le main­tien des plans d’aus­té­rité malgré le vote démo­cra­tique du peuple grec pour les refu­ser.

Le gouver­ne­ment social libé­ral de Hollande et Valls bafoue sa propre majo­rité parle­men­taire en impo­sant la loi Macron par la méthode auto­ri­taire du 49–3.

Les mêmes, en impo­sant d’en haut leur réforme terri­to­riale, ont la volonté de suppri­mer les éche­lons suscep­tibles de favo­ri­ser la démo­cra­tie locale et de proxi­mité.

Démo­cra­tie locale elle même bafouée par de grands projets inutiles et coûteux au nom d’une compé­ti­ti­vité locale ou régio­nale soi disant néces­saire à la crois­sance.

VOILA A QUOI , PAR LES URNES ET PAR L’ACTION, NOTRE RASSEMBLEMENT S’OPPOSE.

Ici et main­te­nant, dans notre dépar­te­ment, nous sommes une équipe, rassem­blée dans sa diver­sité.

A nous de démon­trer que nous ne sommes pas un atte­lage hété­ro­clite, pure­ment conjonc­tu­rel et élec­to­ra­liste.

Notre programme dépar­te­men­tal, décliné en propo­si­tions canto­nales, est une alter­na­tive à la gestion libé­rale de la majo­rité dépar­te­men­tale sortante, centrée sur un tourisme marchan­disé peu ou pseudo écolo­gique.

Il est aussi une alter­na­tive à la gestion sociale libé­rale qui, ici et là, impose (par la force et au prix d’un mort) de grands projets inutiles, coûteux et destruc­teurs d’en­vi­ron­ne­ment, au nom d’une compé­ti­tion absurde entre terri­toires et au service d’une mino­rité capi­ta­liste et produc­ti­viste.

A l’image de notre logo tout neuf, 2 étoiles rouge et verte liées,

et du nom de notre mouve­ment ENSEMBLE qui dit la volonté parta­gée d’uni­fier les forces progres­sistes,

voilà notre apport poli­tique durable pour faire vivre l’al­liance EELV-Front de Gauche sur des bases de contes­ta­tions sociale et d ‘éman­ci­pa­tion, pour un autre monde.

Avec l’es­poir de rencon­trer notre élec­to­rat,

que vive Inven­tons la vienne écolo­gique et soli­daire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *