Aller au contenu

Israël mène la danse et exhorte la commu­nauté inter­na­tio­nale à le suivre

Commu­niqué du 1er juillet du Comité poite­vin France Pales­tine.

« L’en­lè­ve­ment et l’as­sas­si­nat des trois colons réser­vistes Israé­lien est le prétexte utilisé cette fois par le gouver­ne­ment israé­lien pour justi­fier le déclan­che­ment d’une nouvelle agres­sion contre la popu­la­tion pales­ti­nienne et tenter de briser la réuni­fi­ca­tion pales­ti­nienne nouvel­le­ment scel­lée entre le Hamas et l’Au­to­rité pales­ti­nienne qui est vécue comme une menace par Israël. Raids, meur­triers, arres­ta­tions à la chaîne, majo­ri­tai­re­ment de cadres du Hamas et des anciens prison­niers libé­rés lors de l’ac­cord de 2011, destruc­tions de maisons, bouclages du terri­toire pales­ti­niens, menaces contre les prison­niers pales­ti­niens dont Marwan Bargou­thi, ont repris de plus belle, au rythme des discours haineux des diri­geants israé­liens. Le vice-ministre israé­lien de la Défense, Danny Danon qui accuse le Hamas d’avoir tué les colons, promet ni plus ni moins que « d’éra­diquer » le mouve­ment isla­miste pales­ti­nien.

Par son encou­ra­ge­ment à lais­ser impu­nis des actes condam­nés par le Droit inter­na­tio­nal tels que la colo­ni­sa­tion, la déten­tion admi­nis­tra­tive (sans procès), le bouclage de la Bande de Gaza, l’ar­res­ta­tion de repré­sen­tants élus, tout en renforçant la coopé­ra­tion écono­mique, mili­taire et cultu­relle avec l’oc­cu­pant sioniste, la commu­nauté inter­na­tio­nale est complice de cet achar­ne­ment contre un peuple qui résiste. L’élec­tion récente d’un Israé­lien à la vice-prési­dence de la commis­sion de l’ONU sur les ques­tions de la déco­lo­ni­sa­tion vient comme un encou­ra­ge­ment à la pour­suite de la colo­ni­sa­tion de la Pales­tine.

Comme le rappelle le jour­na­liste israé­lien Gideon Levy dans un article du Haaretz du 15 juin 2014, « Tous ceux qui croyaient que les colons allaient conti­nuer à vivre en sécu­rité dans les terri­toires ont subi une lourde décep­tion : les enlè­ve­ments de jeudi étaient tout simple­ment un appel au réveil, un avant-goût de ce qui pour­rait suivre. La seule voie qui s’ouvre encore aux Pales­ti­niens pour rappe­ler leur exis­tence et leur situa­tion critique aux Israé­liens est la voie de la lutte par la violence. »

« Le mépris du droit nour­rit la violence », rappelle de son côté Ziad Medoukh, profes­seur de français à Gaza que notre Comité a reçu l’an passé.

Le Comité poite­vin Pales­tine :

– condamne cette opéra­tion israé­lienne, partie inté­grante de la pour­suite de guerre de conquête de 1948 ;

– réaf­firme qu’il est plus que temps que la Commu­nauté inter­na­tio­nale réagisse et fasse appliquer le Droit qui contient les solu­tions à ce conflit, sans attendre que le nombre de victimes pales­ti­niennes se multi­plie ;

– réaf­firme son soutien à la résis­tance pales­ti­nienne.

Le Comité poite­vin Pales­tine appelle les Poite­vins à se tenir infor­més et à répondre aux appels à se mobi­li­ser pour que cessent les massacres en prépa­ra­tion. Nul ne pourra dire qu’il ne savait pas ce que prépare l’Etat d’Is­raël, ses actes passés ont montré de quelle violence cet Etat est capable. »

 

Sylvette ROUGIER
Comité poite­vin Pales­tine
+33 5 49 45 01 73 / + 33 6 76 02 20 63
sylvette.rougier@­wa­na­doo.fr
http://www.poitiers-pales­tine.org/

Une réflexion au sujet de « Israël mène la danse et exhorte la commu­nauté inter­na­tio­nale à le suivre »

  1. pascal b dit :

    Oui la politique coloniale et raciste de l’ Etat d’Israël envers les palestiniens est insupportable. Oui c’est une guerre coloniale de longue durée avec ses morts (beaucoup plus du côté palestinien que du côté israëlien qui a une force militaire infiniment supérieure) qui y a lieu. Oui c’est une nouvelle opération de terreur militaire des populations palestiniennes que prépare l’ Etat d’Israël.

    Ceci précisé, je ne comprends pas ce titre: « Israël mène la danse ».

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *