Aller au contenu

Min’de rien: soutien aux jeunes étran­gers isolés

Abri­ter

O Nous avons main­te­nant plus de 50 foyers qui se relaient pour héber­ger des jeunes ! Incroyable, non ? Un film de témoi­gnages a été offert par un réali­sa­teur et placé sur Youtube.

O Les premiers pique-nique « échanges entre anciens, nouveaux et futurs héber­geants » ont eu lieu au Parc de Blos­sac le 10 mai et le 12 juin. Le prochain sera le mardi 4 juillet entre 18h30 et 21h au même endroit. Chacun est invité à appor­ter quelque chose à parta­ger, ses couverts et éven­tuel­le­ment son siège pliant. Inscrip­tion en ligne.

O Nous cher­chons en ce moment des personnes pouvant accueillir cet été, faites passer le messa­ge…

Accom­pa­gner

O De nombreuses démarches sont menées avec patience (et succès la plupart du temps) par les béné­voles du cercle juri­dique pour faire attes­ter et complé­ter des papiers d’iden­tité tels que cartes consu­laires, juge­ments supplé­tifs, attes­ta­tions, passe­ports. Merci aux foyers d’ac­cueil qui s’im­pliquent dans ces démarches avec nous !

O Nous aidons certains jeunes à s’im­pliquer dans des asso­cia­tions, pour s’oc­cu­per utile­ment et s’in­té­grer, en parte­na­riat avec France Béné­vo­lat.

O Des béné­voles s’oc­cupent aussi de recher­cher des employeurs souhai­tant recru­ter des appren­tis. Mais il faudrait plus de « parrains » et « marraines » pour accom­pa­gner les jeunes quand ils vont dépo­ser leur CV ou s’ins­crire en centre de forma­tion. Si vous pouvez jouer ce rôle, n’hé­si­tez pas à nous le faire savoir !

O Le site HelloAsso a permis de collec­ter pour l’ins­tant envi­ron 1000 €, la collecte du 10 juin 300 €, et nous sommes béné­fi­ciaires d’une opéra­tion « happy soli­daires hours » au bar le plan B. L’es­sen­tiel de l’argent couvre des frais de trans­port vers les ambas­sades, les démarches admi­nis­tra­tives et l’en­voi de papiers.

 

Récon­for­ter

O Des séances de parole et d’écoute ont été mises en place avec l’aide de l’as­so­cia­tion « Ecout’illes », ainsi que du yoga et des séances de relaxa­tion par diffé­rentes tech­niques pour dimi­nuer chez certains jeunes le stress qui leur provoque des troubles du sommeil, de santé et de l’at­ten­tion. Les jeunes sont ravis de ces expé­riences.

Eduquer

O Des jeunes accom­pa­gnés par des béné­voles de Min’ de Rien ont parti­cipé aux festi­vals « Les ondes s’en mêlent », « Trou­ver sonnette à son pied », « Le Monde en fête ». D’autres aux chan­tiers écolo de la Gibbeuse ou de l’éco logis de Chan­te­grolle. L’oc­ca­sion pour eux de faire des rencontres, des appren­tis­sages et des décou­vertes !

O Des séances de ciné-débat, orga­ni­sées par Unis-cité, ont été propo­sées aux jeunes avec succès (notam­ment la projec­tion du film « Les garçons et Guillaume, à table »).

O Des sessions d’in­for­ma­tion sur la sexua­lité, la contra­cep­tion et la trans­mis­sion sexuelle de mala­dies sont désor­mais régu­liè­re­ment orga­ni­sées par le cercle santé avec le plan­ning fami­lial et Aides.

O Le cercle éduca­tion a mis en rela­tion envi­ron 30 jeunes avec des personnes souhai­tant leur appor­ter soutien scolaire ou amélio­ra­tion des savoirs de base. Des guides et des livres ont été offerts par Canopé, et un espace virtuel permet de parta­ger des fiches.

Commu­niquer 

O Un flyer et une bande­role ont été créés pour faci­li­ter l’in­for­ma­tion. Un site est en construc­tion.

O Les infor­ma­tions sur le mur d’échanges entre héber­geants a été mis à jour le 16 juin. Le schéma sur les choix possibles quand un jeune est repris en charge suite au juge­ment a été actua­lisé.

O De plus en plus d’in­for­ma­tions s’échangent entre Min’de Rien et les centres de santé, les cabi­nets d’avo­cats, les maisons de quar­tier, les centres de forma­tion et de culture, le pôle mineurs non accom­pa­gnés de l’aide sociale à l’en­fance, la mission locale d’in­ser­tion et les autres asso­cia­tions œuvrant à l’ac­cueil des étran­gers dans la Vienne.

O Nos actions ont fait l’objet de diffé­rents articles dans la Nouvelle Répu­blique (le 29/04, le 11/06) et sur France 3 (le 7/06). Elles sont main­te­nant mention­nées sur le site « sursaut citoyen ».

Tout cela est possible grâce à vous, merci !

L’équipe de l’as­so­cia­tion Min de Rien,

soutien aux jeunes étran­gers isolés

minde­rien86@g­mail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *