Aller au contenu

NON A LA LOI MACRON !

Commu­niqué du Collec­tif 3A (Alter­na­tive À l’Aus­té­rité)

http://www.collec­tif3a.org/

 

 

 

 Après le budget le plus austère de la 5ème Répu­blique, le gouver­ne­ment propo­sera au Parle­ment fin janvier la loi Macron. Cette loi fait aujourd’­hui l’ac­tua­lité au sujet du travail du dimanche et de nuit qu’elle ambi­tionne de déré­gu­ler. Nous nous y oppo­sons bien sûr, comme les syndi­cats de sala­rié.e.s qui ont commencé à se faire entendre. Mais, si nous lais­sons passer cette loi, elle irait plus loin en affai­blis­sant la protec­tion des salari.é.s en s’at­taquant notam­ment à l’Ins­pec­tion du travail et aux prud’­hommes, en faci­li­tant les PSE (Plans de sauve­garde de l’em­ploi) et les licen­cie­ments, en priva­ti­sant aéro­ports et barrages hydrau­liques, en déré­gu­lant plusieurs profes­sions au béné­fice de la finance etc…

C’est pourquoi le collec­tif 3A s’op­po­sera à l’en­semble de cette loi qui entrai­ne­rait toujours plus de reculs sociaux, toujours plus d’aus­té­rité.

En janvier, le Collec­tif 3A se réunira pour travailler à des initia­tives contre cette loi notam­ment en soutien aux actions déci­dées par les syndi­cats.

Mais sans tarder nous soute­nons les mobi­li­sa­tions déjà déci­dées par l’in­ter­syn­di­cale du commerce pari­sien (Clic-P) dont, comme elle, nous souhai­tons l’élar­gis­se­ment. Le C3A appelle donc à distri­buer le 7 janvier, premier jour des soldes, la carte postale-péti­tion adres­sée à François Hollande éditée par cette inter­syn­di­cale. Nous soute­nons l’ap­pel à mani­fes­ter le 26 janvier, jour de l’ou­ver­ture des débats à l’as­sem­blée natio­nale, initié par le Clic-P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *