Aller au contenu

Réseau natio­nal « sortir du nucléaire »

Le réseau natio­nal SDN a tenu son Assem­blée Géné­rale annuelle 2015 les 31 janvier et 01 février.

Cette AG apporte des chan­ge­ments et un nouvel élan dans cette fédé­ra­tion natio­nale d’ asso­cia­tions anti­nu­cléaires. Un groupe de mili­tants avait préparé cette AG dans une réunion dite de pré-congrès.

 

Ils se sont présen­tés à l’ AG porteurs de motions fonda­men­tales qui reposent sur trois objec­tifs :

  • Mettre un terme au conflit qui oppose depuis 2010 le réseau à des mili­tants qui en ont été écar­tés.
  • Relan­cer des actions fortes anti-nucléaire .
  • Restruc­tu­rer le réseau par la tenue d’ un congrès et la consti­tu­tion de « régions SDN »

 

Cette triple démarche devrait permettre une syner­gie des forces du mouve­ment anti­nu­cléaires qui se sont disper­sées depuis 5 ans en France.

 

L’ AG a globa­le­ment abondé en ce sens, elle a approuvé les motions qui vont permettre ces actions et elle a élu un nouveau CA majo­ri­tai­re­ment favo­rable à ces réorien­ta­tions.

 

La réha­bi­li­ta­tion des prota­go­nistes du conflit de 2010, déjà votée en 2014, est confir­mée et ouvrira la voie de la conci­lia­tion vers une négo­cia­tion équi­li­brée.

 

Les actions fortes de 2015 : la ferme­ture de Fessen­heim, le désar­me­ment mili­taire, la commé­mo­ra­tion des acci­dents de Tcher­no­byl, de Fuku­shima, et des bombes à Hiro­shima et Naga­saki.

 

Le congrès du réseau, envi­sagé pour l’ automne, sera ouvert à toutes les asso­cia­tions et tous les mili­tants anti­nu­cléaires pour donner du poids aux exigences de déman­tè­le­ment et de désar­me­ment.

 

La struc­tu­ra­tion du réseau en bassins (ou régions) permet­tra une décen­tra­li­sa­tion et un dyna­misme nouveau.

 

En 2015, dans le cadre de la tran­si­tion éner­gé­tique et aussi de la COP 21, le réseau espère que la sortie du nucléaire devienne enfin une réalité, que des mesures offi­cielles soient prises pour en enta­mer le proces­sus.

 

Jacques Terra­cher/ la coor­di­na­tion 86 pour la sortie du nucléaire.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *