Aller au contenu

SOUTIEN AU CENTRE HOSPITALIER NORD VIENNE LOUDUN-CHATELLERAULT

Pétion de l’USD CGT 86 pour la défense de l’exis­tence du Centre Hospi­ta­lier Nord Vienne

LOUDUN – CHÂTELLERAULT

Une centaine de postes suppri­més, voire bien davan­tage, à cause des poli­tiques budgé­taires constam­ment en baisse.

D’autres établis­se­ments dans le dépar­te­ment pour­raient connaître le même sort suite à la mise en place des Grou­pe­ments Hospi­ta­liers de Terri­toire qui accé­lère les ampu­ta­tions dans les effec­tifs de person­nel.

Cette poli­tique de réduc­tion des budgets publics pour priva­ti­ser l’ac­ti­vité liée aux besoins en santé est un scan­dale. L’argent versé pour la protec­tion santé ne doit pas servir aux grands groupes privés pour faire des profits sur la santé des citoyennes et des citoyens. Nous affir­mons que la santé est un bien collec­tif citoyen.

Après la suppres­sion des services de mater­nité et de chirur­gie à l’hô­pi­tal de LOUDUN, l’hô­pi­tal de CHÂTELLERAULT se voit à son tour menacé ainsi que tout le tissu de l’ac­ti­vité écono­mique aux alen­tours déjà très forte­ment fragi­lisé par la désin­dus­tria­li­sa­tion locale.

Cette situa­tion est into­lé­rable pour la popu­la­tion Châtel­le­rau­daise dont le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté est supé­rieure à celui de la moyenne natio­nale (20% contre 13%).

Par cette péti­tion les signa­taires s’en­gagent à défendre le centre hospi­ta­lier public Camille Guérin de Châtel­le­rault pour les raisons suivantes :

–          Le centre hospi­ta­lier est un hôpi­tal de proxi­mité où un très grand nombre de soins peuvent être réali­sés sans surcoût de dépla­ce­ment pour la popu­la­tion,

–          Les femmes enceintes peuvent béné­fi­cier d’un suivi et accou­cher à proxi­mité de leur domi­cile et de leur famille,

–          Le service d’ur­gence peut rece­voir les patients qui ne sont pas contraints à faire de longs dépla­ce­ments et des heures d’at­tente,

–          L’hô­pi­tal de proxi­mité permet d’exer­cer la démo­cra­tie sani­taire grâce à la parti­ci­pa­tion citoyenne afin de défi­nir les besoins en matière de santé publique,

–          L’hô­pi­tal est le lieu où l’argent de la sécu­rité sociale est direc­te­ment mis au service de la santé de la popu­la­tion sans réali­sa­tion de profit,

–          L’hô­pi­tal produit de la richesse sociale et parti­cipe majo­ri­tai­re­ment au déve­lop­pe­ment écono­mique local,

–           L’hô­pi­tal répond à l’in­té­rêt géné­ral pour lequel les citoyennes et les citoyens peuvent constam­ment appor­ter leur contri­bu­tion démo­cra­tique.

Cette péti­tion sera remise à:

MICHEL LAFORCADE Direc­teur ARS Nouvelle Aqui­taine

Signez ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *