Aller au contenu

Tous à Guéret le 13 juin !

Un départ collec­tif de Poitiers est en cours d’or­ga­ni­sa­tion

Samedi 13 juin aura lieu à Guéret, dans la Creuse, une mani­fes­ta­tion natio­nale pour la défense et le déve­lop­pe­ment des services publics. Les orga­ni­sa­teurs espèrent regrou­per dix mille personnes lors de cette première étape d’une mobi­li­sa­tion qui s’en­ra­cine.

En 2005, la première mani­fes­ta­tion natio­nale de Guéret avait marqué le début d’une forte mobi­li­sa­tion de la popu­la­tion des villes rurales et des campagnes contre la ferme­ture de nombreux services publics, avec un certain succès. Depuis, la situa­tion a bien changé. On assiste aujourd’­hui, sur tout le terri­toire, à une offen­sive géné­ra­li­sée contre l’en­semble des services publics remet­tant en cause leur proxi­mité, leur qualité et les condi­tions de travail, d’em­ploi et de statut des person­nels.

Or, l’exis­tence de services publics forts et nombreux en France est l’un des éléments qui explique que les poli­tiques libé­rales ont eu des consé­quences moins drama­tiques que dans les pays du sud de l’Eu­rope.

Si la poli­tique d’aus­té­rité est le vecteur essen­tiel de cette offen­sive, celle-ci prend corps et s’am­pli­fie dans la réor­ga­ni­sa­tion de l’Etat (loi NOTRe) qui orga­nise la mise à mal de l’éga­lité d’ac­cès des citoyens aux services publics et un déve­lop­pe­ment « profi­table » au maxi­mum des terri­toires.

Face à ce proces­sus, il est déci­sif de faire appa­raître non seule­ment un refus natio­nal de la casse des services publics, mais aussi, à partir des besoins sociaux expri­més par la popu­la­tion, de réflé­chir ensemble sur les services publics du XXIe siècle : défi­ni­tion, missions, finan­ce­ment, modes de gestion, contrô­le…

C’est le but prin­ci­pal de la mani­fes­ta­tion natio­nale de Guéret orga­ni­sée par la Conver­gence des services publics et ses collec­tifs locaux. La Conver­gence regroupe des orga­ni­sa­tions syndi­cales, poli­tiques et asso­cia­tives, et Ensemble ! parti­cipe plei­ne­ment à ses travaux.

Objec­tif : 10 000 personnes

Le nombre de mani­fes­tant-e-s marquera l’en­ra­ci­ne­ment du mouve­ment dans tout le terri­toire avec la présence de person­na­li­tés de premier plan, poli­tiques, syndi­cales et asso­cia­tives. D’ores et déjà, des départs collec­tifs sont prévus ou envi­sa­gés, orga­ni­sés par des collec­tifs de la Conver­gence des services publics depuis Angou­lême (16), Ruffec (16), Sarlat (24), Quim­per (29), Toulouse (31), Tours (37), Lille (59), Montai­gut en Combrailles (63), St Gervais d’Au­vergne (63), Saint-Eloy-les-Mines (63), Tarbes (65), Lure (70), Luçon (85), Montaigu (85), Paris et l’Ile-de-France, sans parler des comi­tés du Limou­sin (Creuse, Corrèze et Haute-Vienne), etc. Les mili­tant-e-s ou les collec­tifs qui voudraient parti­ci­per à cette initia­tive peuvent prendre contact avec la Conver­gence des services publics (www.conver­gence-sp.org    conver­gen­ce­ser­vi­ces­pu­blics@g­mail.com).

Tous les services publics concer­nés

L’ini­tia­tive de Guéret témoi­gnera de la profon­deur et de la diver­sité des luttes de sauve­garde des services publics menées actuel­le­ment (essen­tiel­le­ment dans la santé, le rail, la poste) dans tout le terri­toire et le plus souvent dans le cadre de collec­tifs unitaires. Une quaran­taine de stands d’or­ga­ni­sa­tions, de collec­tifs, permet­tront de visua­li­ser cet ancrage et permet­tront des échanges d’ex­pé­riences, des prises de contacts… Six ou sept débats seront aussi orga­ni­sés ce 13 juin, entre 12h30 et 15 heures, avant le départ de la mani­fes­ta­tion.

Et parce que la lutte n’est jamais triste, une soirée festive conclura la jour­née.

Vers des assises en 2016

La réus­site de cette mani­fes­ta­tion aidera à ampli­fier les luttes dans tous les secteurs concer­nés et de les lier avec celles menées par d’autres collec­tifs sur des sujets communs (collec­tif AAA, COP 21, etc.). Elle permet­tra aussi de lancer sous les meilleurs auspices la réflexion la plus large et la plus décen­tra­li­sée devant abou­tir, au premier semestre de 2016, à des assises qui lance­ront la rédac­tion d’un mani­feste des services publics du XXIe siècle fondé sur les besoins des popu­la­tions.

Une confé­rence de presse est orga­ni­sée le 12 mai à l’As­sem­blée natio­nale, en présence de person­na­li­tés repré­sen­tant les orga­ni­sa­tions syndi­cales, poli­tiques et asso­cia­tives appe­lant à la mani­fes­ta­tion du 13 juin à Guéret. Elle lancera la dernière phase de la mobi­li­sa­tion pour que cette initia­tive soit un succès.

Les orga­ni­sa­tions asso­cia­tives, syndi­cales et poli­tiques qui appellent à la mani­fes­ta­tion du 13 juin 2015 à Guéret : 

Confé­dé­ra­tion CGT, FSU, Union Syndi­cale Soli­daires, Confé­dé­ra­tion paysanne, Fédé­ra­tion Auto­nome de la Fonc­tion Publique Terri­to­riale, UGFF-CGT, Fédé­ra­tion des Services Publics-CGT, FNME-CGT, Fédé­ra­tion CGT Equi­pe­ment-Envi­ron­ne­ment, SYAC CGT, CGT Banque de France, FERC-CGT, Fédé­ra­tion CGT des Chemi­nots, SNA Concur­rence Consom­ma­tion Répres­sion des Fraudes CGT, Syndi­cat CGT des Finances Publiques, l’Union Fédé­rale des retrai­tés de la Police natio­nale CGT, Sud PTT, Sud Rail, Sud-Santé Sociaux, Sud-Santé Soli­daires APHP, Soli­daires Finances publiques, Sud Collec­ti­vi­tés terri­to­riales, Soli­daires Douanes, CGT Lille et envi­rons, Sud éduca­tion Limou­sin, Conver­gence des Hôpi­taux en Lutte contre l’Hôs­té­rité, Coor­di­na­tion Eau Bien Commun France, Coor­di­na­tion Natio­nale des Comi­tés de défense des Hôpi­taux et Mater­ni­tés de Proxi­mité, Conver­gence natio­nale Rail, Collec­tif « La santé n’est pas une marchan­dise », Coor­di­na­tion Eau IDF, Coor­di­na­tion natio­nale des asso­cia­tions pour le droit à l’avor­te­ment et à la contra­cep­tion, Fonda­tion France-Liber­tés, Le Plan­ning Fami­lial, Asso­cia­tion d’usa­gers pour la Défense du Service Public du pays de Luçon, Asso­cia­tion de défense des Services Publics et de leurs usagers-Hautes-Alpes, Collec­tif 37 notre santé en danger, Collec­tif des résis­tances en Comminges, Collec­tif nantais pour le droit à la santé et à la protec­tion sociale pour toutes et tous, Collec­tif de défense et de déve­lop­pe­ment des services publics (CDDSP) de l’Ar­dèche, CDDSP Combrailles, CDDSP Corrèze, CDDSP Creuse, CDDSP Hautes Pyré­nées, Comité de vigi­lance pour le main­tien des services publics de proxi­mité Lure-Luxeuil (Haute-Saône), Comité Plura­liste de Défense et de Promo­tion de la ligne SNCF-Béziers-Cler­mont, comité citoyen de vigi­lance des services publics Romo­ran­ti­nais, Conver­gence Services Publics d’Indre et Loire, Mouve­ment de sauve­garde, de promo­tion et de démo­cra­ti­sa­tion des services publics en sud gironde, Vivent les services publics Bouches-du-Rhône, Collec­tif Alter­na­tive A l’Aus­té­rité, l’Ap­pel des Appels, ATTAC, AITEC, CNAFAL, les Econo­mistes Atter­rés, Droit au Loge­ment, Fonda­tion Coper­nic, Réseau Éduca­tion popu­laire, Résis­tance Sociale, UFAL, Union natio­nale des retrai­tés et des personnes âgées, ANECR, Cap à Gauche en Corrèze, Démo­cra­tie et Socia­lisme, Gauche Avenir, Main­te­nant la Gauche, Ensemble!, EELV, Gauche Unitaire, Jeunes Ecolo­gistes, Mouve­ment Jeunes Commu­nistes de France, NPA, PCF, PCOF, PG, Parti de la Gauche Euro­péenne, Répu­blique et Socia­lis­me…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *