Aller au contenu

Céré­mo­nie d’hom­mage à l’An­cien Théâtre

Quand :
9 janvier 2020 @ 18h00
2020-01-09T18:00:00+01:00
2020-01-09T18:15:00+01:00
Où :
Place du Maréchal Leclerc
Poitiers
Cérémonie d’hommage à l’Ancien Théâtre @ Place du Maréchal Leclerc

Le Collec­tif de Défense de l’An­cien Théâtre de POITIERS orga­nise le 9 janvier à 18h une céré­mo­nie d’hom­mage à l’An­cien Théâtre.

La céré­mo­nie pour la mémoire du Théâtre Histo­rique de POITIERS aura lieu le 9 janvier à 18 h sur le parvis du monu­ment édifié par Edouard Lardillier. Tombé sous les coups conju­gués de la cécité de la majo­rité actuelle devant sa valeur patri­mo­niale et devant son poten­tiel cultu­rel, de la surdité d’un maire à la mobi­li­sa­tion popu­laire, de son mépris d’une démo­cra­tie fondée sur le dialogue et de son indif­fé­rence à l’ini­tia­tive citoyenne, c’est un lieu de vie irrem­plaçable qui vient de dispa­raître. L’hom­mage qui lui est dû sera rendu par toutes celles et ceux qui ne se résolvent pas au saccage de l’ar­chi­tec­ture du XXème siècle à POITIERS, qui savent que l’ave­nir se construit sur la mémoire, qui connaissent les besoins du spec­tacle vivant à POITIERS et savent comp­ter les scènes qui manquent pour une culture popu­laire et parta­gée. Rendez-vous pour le cortège funèbre, la projec­tion sur la façade du théâtre et le micro ouvert, Place du Maré­chal Leclerc. Venez nombreuses et nombreux.

Une réflexion au sujet de « Céré­mo­nie d’hom­mage à l’An­cien Théâtre »

  1. Docteur Jivaro dit :

    Ce local n’était ni un théâtre, ni un cinéma digne de ce nom. J’ai réaménagé la cabine de projection dans les années 80 et j’ai dû tailler la fenêtre de projection en trapèze inversé pour compenser la pente de projection. C’est dire à quel point l’image elle même était déformée ! En ce qui concerne les conditions de travail pour le spectacle vivant, c’était au même niveau d’indigence technique et de sécurité douteuse, essentiellement pour des raisons de surface au sol insuffisante. La seule chose à sauvegarder dans l’édifice, c’est la façade, le hall avec son mur en verre églomisé. Pour le théâtre amateur, il y a bien assez de salles dans les quartiers. Les nostalgiques du temps passé sont aussi ringards que l’édifice qu’ils veulent conserver pour un prix de fonctionnement  hors de proportion avec les services qu’il rendrait. Et avec tout ça je ne suis pas un soutien de l’équipe municipale actuelle, dont je trouve qu’elle a fait exactement les mêmes erreur de tassement dans la verticale avec l’actuelle salle « Théâtre » du TAP (comme quoi l’histoire n’apprend rien à ceux qui veulent l’ignorer).

    Répondre

Répondre à Docteur Jivaro Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.