Aller au contenu

Confé­rence-débat avec Akram Belkaïd : L’Al­gé­rie en 100 ques­tions – Un pays empê­ché

Quand :
26 juin 2019 @ 20h00 – 21h30
2019-06-26T20:00:00+02:00
2019-06-26T21:30:00+02:00
Où :
Maison des Habitants de la Gibauderie
111 rue de la Gibauderie 86000 Poitiers
Coût :
Gratuit
Conférence-débat avec Akram Belkaïd : L’Algérie en 100 questions – Un pays empêché @ Maison des Habitants de la Gibauderie

Confé­rence-débat avec Akram Belkaïd autour de son ouvrage L’Al­gé­rie en 100 ques­tions – Un pays empê­ché (Tallan­dier 2019).

Soirée à l’ini­tia­tive des Amis du Monde Diplo­ma­tique de la Vienne et du Toit du Monde. Avec le soutien d’ATTAC 86.

Avec ses ressources natu­relles impor­tantes en gaz et en pétrole, sa jeunesse éduquée et volon­taire, l’Al­gé­rie dispose de nombreux atouts. Pour­tant, beau­coup d’Al­gé­riens se défi­nissent comme « un peuple pauvre pour un pays riche ». Car l’au­to­ri­ta­risme du pouvoir, les freins à la créa­tion d’en­tre­prise, l’état déplo­rable des infra­struc­tures et de l’agri­cul­ture laissent le pays entravé de toutes parts, sans comp­ter la vie quoti­dienne souvent compliquée. Et les polé­miques et péri­pé­ties liées au scru­tin prési­den­tiel de 2019 ont engen­dré colère et acca­ble­ment. Malgré tout, la jeunesse algé­rienne se mobi­lise et demeure créa­tive, notam­ment grâce aux nouvelles tech­no­lo­gies. Akram Belkaïd nous propose de décryp­ter ces ques­tions à travers la situa­tion poli­tique, écono­mique, socié­tale de l’Al­gé­rie, et de montrer pourquoi ce pays si promet­teur au lende­main de son indé­pen­dance est aujourd’­hui enlisé dans ses multiples échecs et blocages.

Akram Belkaïd est jour­na­liste au Monde diplo­ma­tique. Chro­niqueur au Quoti­dien d’Oran, il colla­bore égale­ment à OrientXXI.info, TV5 et Afrique Maga­zine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.