Aller au contenu

Démo­cra­tie locale et citoyen­neté, services publics, avenir des petites communes

Quand :
2 septembre 2018 @ 10h00 – 12h00
2018-09-02T10:00:00+02:00
2018-09-02T12:00:00+02:00
Où :
Parc de loisirs (ancienne gare)
86150 L'Isle-Jourdain
France
Démocratie locale et citoyenneté, services publics, avenir des petites communes @ Parc de loisirs (ancienne gare) | L'Isle-Jourdain | Nouvelle-Aquitaine | France

A l’oc­ca­sion de la 6e Fête de l’hu­main d’abord rencontre-débat avec Gene­viève De Gouveia, conseillère dépar­te­men­tale de L’Al­lier, et Stéphane Lajau­mont, ancien conseiller régio­nal d’En­semble ! pour le Limou­sin.

Nos communes sont mena­cées, nos services publics de proxi­mité dispa­raissent (la Poste, les tréso­re­ries, écoles, gendar­me­ries, les services hospi­ta­liers, etc.). Cette situa­tion est le résul­tat des choix poli-
tiques des gouver­ne­ments succes­sifs qui accen­tuent la déser­tion de nos campagnes et appau­vrissent nos conci­toyens.

La Loi NOTRe que nous avons dénon­cée dès 2015 a pour objec­tif la dispa­ri­tion à plus ou moins long terme de nos communes pour faire place a‘ des inter­com­mu­na­li­tés impo­sées, très vastes. Les communes se vident de leurs compé­tences et de leurs moyens finan­ciers.
Nos élus muni­ci­paux n’au­ront plus les moyens d ’agir sur la réalité de proxi­mité.A terme ils n’au­ront plus aucun pouvoir déci­sion­nel.

Il faut ajou­ter à cela l’af­fai­blis­se­ment des dépar­te­ments au profit des grandes régions ainsi que la réforme des insti­tu­tions voulue par Emma­nuel Macron qui aggrave encore davan­tage le fonc­tion­ne­ment
de notre démo­cra­tie.

Nous faisons le choix d’une France qui encou­rage la démo­cra­tie de proxi­mité et renforce le rôle des élus c’est à dire une France répu­bli­caine, ancrée dans ses terri­toires, en prise directe avec les aspi­ra­tions et besoins de tous ses habi­tants, une France où chaque citoyen peut s’ex­pri­mer, être écouté, prendre part aux déci­sions locales, dépar­te­men­tales, natio­nales et accé­der à l’éga­lité des droits. Cela exige en premier lieu le main­tien et le déve­lop­pe­ment des services publics, des commerces de proxi­mité et la protec­tion de notre envi­ron­ne­ment

Ensemble rele­vons le défi, refu­sons la fata­lité du déclin et agis­sons pour assu­rer un avenir à nos communes et à leurs habi­tants.

Venez en débattre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.