Aller au contenu

Juppé et les grandes grèves de 1995

Docu­men­taire de Cédric Tourbe – 2016 – Inédit – FRANCE 3

Commen­taire de Télé­rama n°3483

 » Décembre 1995. La France est para­ly­sée par la plus grande grève du secteur public depuis 1968.  » Nous sommes dans une situa­tion de blocage et d’af­fron­te­ment dont chacune et chacun va finir par pâtir. Il faut en sortir, il faut en sortir d’ur­gence », déclare solen­nel, Alain Juppé. Avant d’ajou­ter :  » Je ne reti­re­rai pas le plan de réforme et de sauve­garde de la Sécu­rité sociale parce que ce serait une erreur et je dirais même une faute que de le faire… »

Cette allo­cu­tion télé­vi­sée résume à merveille l’obs­ti­na­tion d’un Premier ministre sûr de son fait, face à des grévistes déter­mi­nés comme jamais à faire plier ce « plan Juppé », qui rempor­tait pour­tant l’adhé­sion de la droute comme d’une partie de la gauche.

Ce docu­men­taire capti­vant raconte et décrypte, de manière alerte, ces trois semaines de blocage de tout un pays. Ce sont « des coali­tions de colères » qui servent de déto­na­teur. Les Français, de plus en plus préca­ri­sés, ne veulent plus de l’ave­nir qu’on leur impose. Le secteur public est en grève, et dans le privé « les Français font grève par procu­ra­tion », note Alain Duha­mel.

Fort d’un commen­taire enjoué, un zeste irré­vé­ren­cieux, le récit se déroule à la manière d’un thril­ler, avec enjeux cachés, coups de bluff, alliances et trahi­sons. Jusqu’au dénoue­ment, tris­te­ment ironique…

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.