Aller au contenu

Les étu­diants orga­nisent le premier camp de réfu­giés clima­tiques de Poitiers !

Quand :
22 octobre 2015 @ 11h15 – 14h00
2015-10-22T11:15:00+02:00
2015-10-22T14:00:00+02:00
Où :
Restaurant universitaire Rabelais
5 Rue de la Devinière
86000 Poitiers
France
Les étudiants organisent le premier camp de réfugiés climatiques de Poitiers ! @ Restaurant universitaire Rabelais | Poitiers | Poitou-Charentes | France

En instal­lant ce camps de réfu­giés, nous affir­mons tout haut:

Refu­ser le désen­ga­ge­ment des gouver­ne­ments qui pré­tendent décou­vrir aujourd’­hui ces réa­li­tés migra­toires, et nier la part de respon­sa­bi­li­té des Etats Ultra Libé­raux tant dans les conflits au Moyen Orient que dans le réchauf­fe­ment clima­tique. Il est facile de surfer sur les peurs et l’igno­rance, comme le fait le FN, mais gouver­ne­ments et poli­ti­ciens font de même pour justi­fier la frilo­si­té ridi­cule de nos dispo­si­tifs d’ac­cueil, ou la volon­té caté­go­rique de lais­ser tomber les migrants. Citons par exemple David Came­ron décla­rant que ces derniers devaient être renvoyés sur leurs bateaux, ou Sarkozy compa­rant leur « afflux » à une fuite d’eau…

La néces­si­té de mettre en place des solu­tions d’ac­cueil viables pour ces personnes concer­nées par le droit d’asile, d’agir pour la libre circu­la­tion et la libre instal­la­tion de tous, ainsi que pour la régu­la­ri­sa­tion des sans papiers.

L’ur­gence d’une prise de conscience poli­tique et civile de l’im­pact de l’Homme sur son envi­ron­ne­ment, et sur le climat. Le système capi­ta­liste pour­suit une poli­tique de colo­ni­sa­tion éco­no­mique dans les pays du SUD, empi­rant ainsi la situa­tion de leurs habi­tants. C’est ce rôle de pompier pyro­mane qu’il faut aujourd’­hui que nos gouver­ne­ments recon­naissent, afin de prendre leurs respon­sa­bi­li­té, et d’as­su­mer la dette éco­lo­gique des pays du Nord.

tract-climat-fac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.