Aller au contenu

Les femmes dans les sciences de l’homme (XIXème – XXème siècles)

Quand :
19 janvier 2016 @ 18h30
2016-01-19T18:30:00+01:00
2016-01-19T19:00:00+01:00
Où :
Espace Mendes France
1 Place de la Cathédrale
86000 Poitiers
France
Les femmes dans les sciences de l’homme (XIXème – XXème siècles) @ Espace Mendes France | Poitiers | Poitou-Charentes | France

Confé­rence de Natha­lie Richard, profes­seure d’his­toire contem­po­raine à l’uni­ver­sité du Maine, et Jacque­line Carroy, direc­trice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, membre du centre Alexandre Koyré d’his­toire des sciences et des tech­niques.

Les XIXème et XXème siècles voient l’ins­ti­tu­tion­na­li­sa­tion des sciences humaines et une large redé­fi­ni­tion de la place des femmes dans les socié­tés occi­den­tales. Nous évoque­rons comment, dans ces contextes renou­ve­lés, une femme devient une intel­lec­tuelle ou une produc­trice de savoir, mais aussi les diffé­rents rôles qu’elle incarne : de l’au­teure à la muse, en passant par la colla­bo­ra­trice dévouée. Toutes les femmes dont il sera ques­tion ont eu à affron­ter ou à contour­ner des obstacles liés aux pratiques discri­mi­nantes propres à la société dans laquelle elles vivaient. Elles ont de ce fait sans doute plus que d’autres vécu le para­doxe de sciences qui se réfèrent à l’homme comme à un univer­sel tout en construi­sant dans la théo­rie et dans la pratique une inéga­lité entre les sexes. Certaines ont pris conscience de ce para­doxe soit pour en jouer au nom d’une égalité de tous les êtres humains, soit pour le dénon­cer. D’autres semblent l’avoir ignoré ou bien encore avoir accepté une répar­ti­tion des rôles entre les hommes et les femmes. Après avoir dressé les contours de ce pano­rama géné­ral, nous évoque­rons deux exemples tirés de nos recherches récentes sur la science des rêves au XIXème siècle et sur les lectrices de Renan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.