Mobi­li­sa­tion contre l’aé­ro­port Notre Dame des Landes

Un covoi­tu­rage est orga­nisé depuis Poitiers. Nous contac­ter <contact at reve86.org> pour les détails pratiques.

Jour­née de mobi­li­sa­tions sur Nantes et ailleurs, le samedi 9 janvier prochain.

Le gouver­ne­ment trahit les accords obte­nus par la lutte selon lesquels ni les travaux de l’aé­ro­port ni les expul­sions ne commen­ce­raient avant l’épui­se­ment des recours juri­diques.

En effet, les habi­tants et paysans dits « histo­riques », qui étaient proprié­taires ou loca­taires avant la décla­ra­tion d’uti­lité publique (DUP), ont été assi­gnés en référé expul­sion le 10 décembre. AGO-Vinci deman­dait l’ex­pul­sion immé­diate des habi­tants, avec pour contrainte une astreinte finan­cière de 200 à 1000€ par jour. Et mise sous séquestre des biens et chep­tels.

Le moment était sans doute malvenu sur le plan poli­tique : COP21 et élec­tions régio­nales. Les deux avocats ont accepté la mise en suspens de la procé­dure, celui d’AGO-Vinci affir­mant sa volonté de la relan­cer en janvier.

Après que les tenta­tives de vider la ZAD par les forces poli­cières ont échoué en 2012, l’État essaie main­te­nant de le faire sous la pres­sion finan­cière sans même avoir à se risquer à venir sur le terrain.

Il n’est pas ques­tion de lais­ser l’État expul­ser une partie d’entre nous, ni même de lais­ser peser une telle menace sur l’en­semble des habi­tants de la zone.

Notre pers­pec­tive est l’aban­don du projet, cepen­dant notre force collec­tive doit arra­cher immé­dia­te­ment l’en­ga­ge­ment de l’État à renon­cer à toute procé­dure d’ex­pul­sion jusqu’à ce que tous les recours soient menés à leur fin.

Le 30 décembre, AGO-Vinci a relancé la procé­dure pour une audience contra­dic­toire le mercredi 13 janvier. Une AG le soir même a décidé d’avan­cer la mobi­li­sa­tion au samedi précé­dent.

Nous appe­lons donc à une forte mobi­li­sa­tion le 9 janvier sur le péri­phé­rique de Nantes, en convois de trac­teurs, vélos, marcheurs, conver­geant vers Cheviré, pour un grand banquet partagé au pied du pont, victuailles tirées des sacs. Le tout dans une ambiance enthou­siaste, convi­viale et sereine, celle que nous avons su conser­ver pendant les huit jours de notre convoi « CAP sur la COP » malgré l’état d’ur­gence.

L’ac­tion de cette jour­née autour de Nantes sera assu­mable par tous et toutes et gérée ensemble de bout en bout. Nous nous portons collec­ti­ve­ment garants de son succès.

Nous ne lais­se­rons jamais dispa­raître les terres de la zad et tous ceux qui la font vivre.

Nous appe­lons donc à nous rejoindre pour une mobi­li­sa­tion le 9 janvier 2016, que ce soit :

– à la tracto-vélo de Notre-Dame-des-Landes à 8h30, qui ira jusqu’au péri­phé­rique de Nantes

– si vous n’avez pas de vélo : à la mani­fes­ta­tion piétonne (les deux se rejoin­dront) et si vous êtes trop loin, à des mani­fes­ta­tions, blocages, occu­pa­tions et autres formes d’ac­tions près de chez vous en soli­da­rité contre les expul­sions, (plutôt) le 9 ou le 16 janvier, selon possi­bi­li­tés locales appré­ciées par les comi­tés de soutien… Rennes, Toulouse, d’autres villes… ont déjà annoncé des actions.

À l’ap­pel des compo­santes de la lutte contre l’aé­ro­port : des membres de la Coor­di­na­tion (ACIPA, ADECA, Agis­sons Pour l’Ave­nir, ATTAC, CANVA, CéDpa, CELA, Confé­dé­ra­tion Paysanne 44, décrois­san­ceS-MOC, GAB44, PG44, NPA, UD44 Soli­daires, EELV, ENSEMBLE !, Nature-Avenir, Natur-Action, OBSLAB, Vertou Écolo­gie Soli­da­rité, Sèvre Propre 2015, Soli­da­ri­tés Écolo­gie),
le COPAIN, Natu­ra­listes en lutte, des habi­tant-e-s de la ZAD, des comi­tés de soutien…

Pour Nantes, détail des rendez-vous :
– à vélo: Bourg de Notre-Dame-des-Landes 8h30
– Le Cardo 11h30 Zénith Atlan­tis
– 11h30 Ciné­ville de Saint Sébas­tien
– 11h30 Centre Commer­cial Océane Porte de Rezé 1
– 11h30 à pied : La Neus­trie 1

Surveillez les infor­ma­tions, pour Nantes et ailleurs, sur https://www.acipa-ndl.fr/ ethttp://zad.nadir.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.