Aller au contenu

Penser en socio­logue. La ques­tion de l’in­té­gra­tion des enfants d’im­mi­grés.

Quand :
22 novembre 2018 @ 14h00 – 16h00
2018-11-22T14:00:00+01:00
2018-11-22T16:00:00+01:00
Où :
Amphi Agnès Varda, UFR Lettres et Langues, Campus
86000 Poitiers
France
Penser en sociologue. La question de l’intégration des enfants d’immigrés. @ Amphi Agnès Varda, UFR Lettres et Langues, Campus | Poitiers | Nouvelle-Aquitaine | France

Confé­rence de Stéphane Beaud, profes­seur de socio­lo­gie au labo­ra­toire Gresco (Groupe de recherches socio­lo­giques
sur les socié­tés contem­po­raines), univer­sité de Poitiers.

Un livre de plus sur les jeunes « issus de l’im­mi­gra­tion » ? Pour dénon­cer les discri­mi­na­tions qu’ils subissent, sur fond de relé­ga­tion sociale dans les quar­tiers « diffi­ciles » ? Et conclure sur l’échec de leur « inté­gra­tion » dans notre pays ? Non. L’am­bi­tion de Stéphane Beaud est autre. Il a choisi de décen­trer le regard habi­tuel­le­ment porté sur ce groupe social. Son enquête retrace les destins des huit enfants (cinq filles, trois garçons) d’une famille algé­rienne instal­lée en France depuis 1977, dans un quar­tier HLM d’une petite ville de province. Le récit de leurs parcours – scolaires, profes­sion­nels, matri­mo­niaux, rési­den­tiels… – met au jour une trajec­toire d’as­cen­sion sociale (accès aux classes moyennes). En suivant le fil de ces histoires de vie, le lecteur découvre le rôle majeur de la trans­mis­sion des savoirs par l’école en milieu popu­laire et l’im­por­tance du diplôme. Mais aussi le poids du genre, car ce sont les deux sœurs aînées qui redis­tri­buent les ressources accu­mu­lées au profit des cadets : infor­ma­tions sur l’école, ficelles qui mènent à l’em­ploi, accès à la culture, soutien moral (quand le frère aîné est aux prises avec la Justice), capi­tal profes­sion­nel (mobi­lisé pour « placer » un autre frère à la RATP).
Stéphane Beaud, agrégé de sciences sociales, profes­seur de socio­lo­gie à l’uni­ver­sité de Poitiers, est notam­ment l’au­teur de La France des Belhoumi. Portraits de famille (1977–2017), La Décou­verte, 2018.

Dans le cadre des amphis des lettres au présent,  parte­na­riat entre l’Es­pace Mendès France et l’UFR Lettres et langues de l’uni­ver­sité de Poitiers, sous la direc­tion scien­ti­fique de Stéphane Bikialo, profes­seur de langue et litté­ra­ture françaises, Anne-Cécile Guil­bard, maître de confé­rences en litté­ra­ture française et esthé­tique et Martin Rass, maître de confé­rences en civi­li­sa­tion et histoire des idées alle­mandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.