Aller au contenu

Pour le progrès social, la Paix, la soli­da­rité inter­na­tio­nale : un 1er mai reven­di­ca­tif et comba­tif, contre la remise en cause des acquis sociaux

Quand :
1 mai 2018 @ 10h30 – 12h00
2018-05-01T10:30:00+02:00
2018-05-01T12:00:00+02:00
Où :
Parvis de la Gare de Poitiers
2 Boulevard de Pont Achard
86000 Poitiers
France
Pour le progrès social, la Paix, la solidarité internationale : un 1er mai revendicatif et combatif, contre la remise en cause des acquis sociaux @ Parvis de la Gare de Poitiers | Poitiers | Nouvelle-Aquitaine | France

Les sections dépar­te­men­tales CGT, CNT-SO, FAFPT, FSU, Soli­daires, UNEF appellent, à l’oc­ca­sion du 1er mai à une mobi­li­sa­tion unitaire forte et déter­mi­née.

Depuis plusieurs semaines le plus souvent dans l’unité, de nombreux sala­riés du privé et du public, des retrai­tés, des privés d’em­ploi, des étudiants, se mobi­lisent pour refu­ser les poli­tiques gouver­ne­men­tales et propo­ser de vrais progrès sociaux.

  • Les chemi­nots parti­cipent très large­ment au mouve­ment de grève et mani­festent contre la casse du service public ferro­viaire, pour l’amé­lio­ra­tion du service rendu aux usager-e-s, pour le main­tien de leur statut.
  • Les fonc­tion­naires luttent contre les 120 000 suppres­sions de postes, contre le réta­blis­se­ment du jour de carence, pour exiger la fin du gel des salaires et pour le déve­lop­pe­ment du service public,
  • De nombreux et nombreuses sala­rié-e-s des entre­prises privées les rejoignent pour l’em­ploi, l’aug­men­ta­tion des salaires et pour la défense et le déve­lop­pe­ment de tous les services publics.
  • Les retraité-e-s sont large­ment mobi­li­sé·e·s pour leur pouvoir d’achat, contre l’aug­men­ta­tion de 1,7% de la CSG.
  • Des milliers de jeunes, avec les person­nels et les ensei­gnant-e-s, s’op­posent à la loi Vidal « Orien­ta­tion et Réus­site Étudiante », refu­sant la sélec­tion des bache­lier·e·s et récla­mant des moyens pour faire fonc­tion­ner des univer­si­tés permet­tant la réus­site du plus grand nombre dans de bonnes condi­tions d’étude.

Face à eux, les seules réponses du gouver­ne­ment : de fausses négo­cia­tions ou des concer­ta­tions de mono­logues et non de véri­tables dialogues sociaux ; quand ce n’est pas de la répres­sion poli­cière.

Mardi 1 er mai, partout dans le monde, les travaill·eurs·euses, les sala­rié·e·s, les retrai­té·e·s et privé·e·s d’em­plois vont s’ex­pri­mer, se mobi­li­ser pour faire entendre leurs reven­di­ca­tions, des exigences pour la paix, le progrès social, la possi­bi­lité de vivre digne­ment…

Dans la Vienne , la mani­fes­ta­tion en sera un relais.

Les orga­ni­sa­tions dépar­te­men­tales CGT, CNT-SO, FAFPT, FSU, Soli­daires, UNEF vous appellent à
être toutes et tous ensemble.

MARDI 1er MAI – 10h30 – PARVIS DE LA GARE
NOUS REJOINDRONS ENSEMBLE
ENSUITE L’HÔTEL DE VILLE

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.