Aller au contenu

Quelle poli­tique de gauche pour l’édu­ca­tion ?

Rencontre avec Pierre Laurent, secré­taire natio­nal du PCF, à Poitiers.

L’école française est de plus en plus inéga­li­taire.
Il est urgent de construire dans les luttes, dans l’ac­tion quoti­dienne et dans le débat une réponse
poli­tique neuve, pour une école de la réus­site de tous.
Comment mettre en œuvre le « tous capables » inscrit dans la loi d’orien­ta­tion ?  Quelle école pour
former des citoyens et des travailleurs éman­ci­pés ?  De quels savoirs avons-nous besoin face aux
défis nouveaux de l’éco­no­mie et de la démo­cra­tie?  Quelle place des terri­toires dans une poli­tique
natio­nale d’édu­ca­tion ?  Quelle place pour les diffé­rents acteurs de la commu­nauté scolaire ?  Quel
avenir pour l’édu­ca­tion prio­ri­taire? …
Le PCF invite à une rencontre avec des acteurs de l’édu­ca­tion, en présence de Pierre Laurent,
secré­taire natio­nal du PCF, mercredi 13 mai 2015 à 15h00 salle Timbaud de la Maison du Peuple de Poitiers (rue Saint Paul)

3 réflexions au sujet de « Quelle poli­tique de gauche pour l’édu­ca­tion ? »

  1. René dit :

    A voir la photo de PL on pourrait se dire: Il a l’air emballé de venir à Poitiers pour parler d’éducation. On pourrait aussi se dire: La révolution et le nouveau monde que nous désirons, c’est un monde joyeux,  et c’est PL qui l’incarne le mieux via cette photo où il pose tel le Che de Korda.

    Enfin PL nous parlera t’il de Thierry Henry, qui comme lui a dans son nom un prénom. Cela n’a pas empêché ce dernier de ne pas faire de politique et de se consacrer au football. PL est-il passé a côté d’une grande carrière de footballeur de renommée mondiale? Thierry Henry aurait-il pu avoir la carrière politique de Pierre Laurent? Et si tout cela n’était qu’une question d’éducation? Un paradoxe qui suppose  du détachement et un certain niveau de dialectique. Ce sera sans doute le moment le plus passionnant de l’intervention du 13 mai prochain à la maison du peuple.

    Répondre
  2. Lambert dit :

    Dommage que l’annonce de la venue du représentant du parti fossoyeur de la gauche et du communisme soit présent sur le site d’un parti se réclamant en partie du trotskysme…

    Sans doute serait-il judicieux de penser à construire à côté du PCF, si ce n’est contre lui. Excusez mon sectarisme, mais l’Histoire m’acquittera.

    Répondre
  3. pascal b dit :

    Il s’agit de l’annonce d’une rencontre qui a lieu à Poitiers. C’est une initiative du PCF en tant que PCF; nous en parlons comme nous faisons beaucoup d’autres annonces, parce que c’est intéressant.

    Cela ne signifie pas que Pierre Laurent est pour nous l’oracle des questions d’enseignement et d’éducation ni que les productions politiques du PCF seraient notre boussole. Ni que Pierre Laurent est pour nous une réincarnation rigolarde de Guevara, cher René car à l’impossible nul n’est tenu. Même si collectivement nous tendons à un objectif tenu par impossible dans l’air du temps actuel, une révolution rouge et verte.

    Nous construisons « à côté du PCF », une organisation nommée Ensemble!, cher Lambert. Cela n’a pas pu vous échapper. Et l’évolution des prises de position du PCF, les différenciations qui s’y produisent ont des conséquences politiques qui sont souvent fort intéressantes et politiquement productives de notre point de vue.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.