Aller au contenu

Retrait de la Loi travail. Rassem­ble­ment devant le siège du MEDEF au Futu­ro­scope le 3 mai

Quand :
3 mai 2016 @ 17h00 – 18h00
2016-05-03T17:00:00+02:00
2016-05-03T18:00:00+02:00
Où :
Téléport 1 – Arobase 2
Chasseneuil
86350 Usson-du-Poitou
France
Coût :
Gratuit
Retrait de la Loi travail. Rassemblement devant le siège du MEDEF au Futuroscope le 3 mai @ Téléport 1 – Arobase 2 | Usson-du-Poitou | Aquitaine Limousin Poitou-Charentes | France

Retrait de la Loi travail.
Ni amen­dable, Ni négo­ciable
ON MET LE PAQUET !

C’est pas les patrons qui feront la loi !

Exigeons des parle­men­taires qu’ils enterrent le projet El Khomri !
Exigeons du MEDEF qu’il arrête ses provo­ca­tions perma­nentes au nom de la baisse du « coût du travail »

« Gagner le retrait du projet de loi travail est possible. La grève et les mani­fes­ta­tions sont un moyen supplé­men­taire pour avan­cer vers cet objec­tif. La tenue d’as­sem­blées géné­rales dans les entre­prises, les services, les lieux d’étude pour débattre de la grève, de son ancrage dans la durée, des moda­li­tés d’ac­tion doit permettre d’al­ler plus loin jusqu’au retrait de la loi et l’ob­ten­tion de nouvelles garan­ties collec­tives porteuses de progrès social. »
Extrait de la décla­ra­tion de l’in­ter­syn­di­cale natio­nale (27 avril 2016)

Des luttes et des mobi­li­sa­tions se déve­loppent et se construisent dans de nombreux secteurs autour des condi­tions de travail et d’études, des salaires et de préca­ri­té… Elles doivent être enten­dues.
Le 3 mai le débat parle­men­taire va s’ou­vrir, il se pour­sui­vra pendant plusieurs semaines. Les orga­ni­sa­tions syndi­cales de la Vienne CGT, FO, FSU, Soli­daires, CNT-SO, UNEF, SGL appellent à faire de cette jour­née un nouveau temps fort de mobi­li­sa­tion, de grève et d’ini­tia­tives. D’autres suivront si le projet de loi n’est pas retiré.

Mardi 3 mai 2016 à 17h
Zone du Futu­ro­scope
Rassem­ble­ment devant le siège du MEDEF
(Télé­port 1 – Arobase 2 – avenue du Futu­ro­scope)

Allons leur dire, leur écrire, leur crier que leur loi d’ex­ploi­ta­tion ne passera pas !

Down­load the PDF file .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.