Aller au contenu

APPEL DE LA PREMIÈRE « ASSEMBLÉE DES ASSEMBLÉES » DES GILETS JAUNES

Nous avons reçu ce compte-rendu de l’as­sem­blée des assem­blées de Commercy. La délé­ga­tion de Poitiers dira ce qu’elle a pensé de ce week-end de rencontres et d’éla­bo­ra­tions dans des réunions locales. Dès à présent voici ce texte reçu depuis des cama­rades d’En­semble! d’un autre dépar­te­ment.

Les passages en gras sont de notre fait.

La photo illus­trant l’ar­ticle a été prise par l’un de nous à Châtel­le­rault ce samedi . Une nouvelle entrave au droit de mani­fes­ter.

PB, 28–1–2019


Appel proposé par l’As­sem­blée des Assem­blées de Commercy.
Il sera ensuite proposé pour adop­tion dans chacune des assem­blées locales


Nous, Gilets Jaunes des ronds-points, des parkings, des places, des assem­blées, des manifs, nous sommes réunis ces 26 et 27 janvier 2019 en « Assem­blée des assem­blées », réunis­sant une centaine de délé­ga­tions, répon­dant à l’ap­pel des Gilets Jaunes de Commercy
(https://www.youtube.com/watch?v=GB1-Sg4jt7Y&t=14s).
Depuis le 17 novembre, du plus petit village, du monde rural à la plus grande ville, nous nous sommes soule­vés contre cette société profon­dé­ment violente, injuste et insup­por­table.
Nous ne nous lais­se­rons plus faire ! Nous nous révol­tons contre la vie chère, la préca­rité et la misère. Nous voulons, pour nos proches, nos familles et nos enfants, vivre dans la dignité. 26 milliar­daires possèdent autant que la moitié de l’hu­ma­nité, c’est inac­cep­table.
Parta­geons la richesse et pas la misère ! Finis­sons-en avec les inéga­li­tés sociales ! Nous exigeons l’aug­men­ta­tion immé­diate des salaires, des mini­mas sociaux, des allo­ca­tions et des pensions, le droit incon­di­tion­nel au loge­ment et à la santé, à l’édu­ca­tion, des services publics gratuits et pour tous.
C’est pour tous ces droits que nous occu­pons quoti­dien­ne­ment des ronds-points, que nous orga­ni­sons des actions, des mani­fes­ta­tions et que nous débat­tons partout. Avec nos gilets jaunes, nous repre­nons la parole, nous qui ne l’avons jamais.

Et quelle est la réponse du gouver­ne­ment ? La répres­sion, le mépris, le déni­gre­ment. Des morts et des milliers de bles­sés, l’uti­li­sa­tion massive d’armes par tirs tendus qui mutilent, éborgnent, blessent et trau­ma­tisent. Plus de 1000 personnes ont été arbi­trai­re­ment condam­nées et empri­son­nées. Et main­te­nant la nouvelle loi dite « anti-casseur » vise tout
simple­ment à nous empê­cher de mani­fes­ter. Nous condam­nons toutes les violences contre les mani­fes­tants qu’elles viennent des forces de l’ordre ou des grou­pus­cules violents. Rien de tout cela ne nous arrê­tera ! Mani­fes­ter est un droit fonda­men­tal. Fin de l’im­pu­nité pour les forces de l’ordre ! Amnis­tie pour toutes les victimes de la répres­sion !
Et quelle entour­loupe que ce grand débat natio­nal qui est en fait une campagne de commu­ni­ca­tion du gouver­ne­ment, qui instru­men­ta­lise nos volon­tés de débattre et déci­der !
La vraie démo­cra­tie, nous la pratiquons dans nos assem­blées, sur nos ronds-points, elle n’est ni sur les plateaux télé ni dans les pseu­dos tables rondes orga­ni­sées par Macron.
Après nous avoir insul­tés et trai­tés de moins que rien, voilà main­te­nant qu’il nous présente comme une foule haineuse fasci­sante et xéno­phobe. Mais nous, nous sommes tout le contraire : ni raciste, ni sexiste, ni homo­phobe, nous sommes fiers d’être ensemble avec nos diffé­rences pour construire une société soli­daire.
Nous sommes forts de la diver­sité de nos discus­sions, en ce moment même des centaines d’as­sem­blées élaborent et proposent leurs propres reven­di­ca­tions. Elles touchent à la démo­cra­tie réelle, à la justice sociale et fiscale, aux condi­tions de travail, à la justice écolo­gique et clima­tique, à la fin des discri­mi­na­tions. Parmi les reven­di­ca­tions et propo­si­tions stra­té­giques les plus débat­tues, nous trou­vons : l’éra­di­ca­tion de la misère sous toutes ses formes, la trans­for­ma­tion des insti­tu­tions (RIC, consti­tuante, fin des privi­lèges des élus…), la tran­si­tion écolo­gique (préca­rité éner­gé­tique, pollu­tions indus­triel­les…), l’éga­lité et la prise en compte de toutes et tous quelle que soit sa natio­na­lité (personnes en situa­tion de handi­cap, égalité hommes-femmes, fin de l’aban­don des quar­tiers popu­laires, du monde rural et des outres-mers…).
Nous, Gilets Jaunes, invi­tons chacun avec ses moyens, à sa mesure, à nous rejoindre. Nous appe­lons à pour­suivre les actes (acte 12 contre les violences poli­cières devant les commis­sa­riats, actes 13, 14…), à conti­nuer les occu­pa­tions des ronds-points et le blocage de l’éco­no­mie, à construire une grève massive et recon­duc­tible à partir du 5 février. Nous appe­lons à former des comi­tés sur les lieux de travail, d’études et partout ailleurs pour que cette grève puisse être construite à la base par les grévistes eux-mêmes. Prenons nos affaires en main ! Ne restez pas seuls, rejoi­gnez-nous !
Orga­ni­sons-nous de façon démo­cra­tique, auto­nome et indé­pen­dante ! Cette assem­blée des assem­blées est une étape impor­tante qui nous permet de discu­ter de nos reven­di­ca­tions et de nos moyens d’ac­tions. Fédé­rons-nous pour trans­for­mer la société !
Nous propo­sons à l’en­semble des Gilets Jaunes de faire circu­ler cet appel. Si, en tant que groupe gilets jaunes, il vous convient, envoyez votre signa­ture à Commercy (assem­blee­de­sas­sem­blees@g­mail.com). N’hé­si­tez pas à discu­ter et formu­ler des propo­si­tions pour les prochaines « Assem­blées des assem­blées », que nous prépa­rons d’ores et déjà.
Macron Démis­sion ! Vive le pouvoir au peuple, pour le peuple et par le peuple.


Une réflexion au sujet de « APPEL DE LA PREMIÈRE « ASSEMBLÉE DES ASSEMBLÉES » DES GILETS JAUNES »

  1. madec dit :

    Simplement vous remercier pour votre texte.
    Il me permet de lever les doutes que j’aurai pu avoir sur ma présence parmi les gilets jaunes, présence individuelle de quelqu’un qui n’a jamais supporter les injustices et souffre de celles inhérentes à la société actuelle. Je continuerai donc à votre rejoindre lorsque je serai dispo.
    Merci encore
     

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.