Aller au contenu

Encore un migrant mort dans les Alpes.

Macron est en bonne santé: il pérore pendant des heures sous haute protec­tion poli­cière pour dire pourquoi il ne chan­gera rien à sa poli­tique en faveur des plus que riches.

Benalla a pris un peu de retard dans ses affaires, mais rien de grave jusqu’à présent.

Pendant ce temps: encore un mutilé ce samedi. Mains broyées et yeux crevés: le décompte devient diffi­cile. Casta­ner avait annoncé que certains venaient à Paris pour « tuer »; il annonçait ainsi que ses soudards avaient reçu le permis de muti­ler, donc de tuer si besoin.

Et pendant que l’Ely­sée s’amuse, la mort frappe encore, en montagne comme en mer. Et la liste des exac­tions poli­cières est recen­sée dans cette montagne. Voici, trans­mis par DNSI86:

https://blogs.media­part.fr/270664/blog/100219/encore-un-mort-en-montagne-la-fron­tiere-franco-italienne

Dans la nuit du 6 au 7 février, Tami­mou, jeune togo­lais, est mort d’hy­po­ther­mie entre Mont­ge­nèvre et Briançon. La poli­tique migra­toire répres­sive mise en oeuvre par le gouver­ne­ment, au défi des droits fonda­men­taux des personnes, tue. Un rassem­ble­ment s’est tenu samedi à Briançon. Des panneaux évoquaient les trai­te­ments subis par ces personnes lors de leur périple.

© Michel Pinault

voir le blog pour en savoir plus.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.