Aller au contenu

22 mars : grève et mani­fes­ta­tions dans la Fonc­tion publique !

Quand :
22 mars 2018 @ 14h30
2018-03-22T14:30:00+01:00
2018-03-22T14:45:00+01:00
Où :
Porte de Paris
86000 Poitiers
France
22 mars : grève et manifestations dans la Fonction  publique ! @ Porte de Paris | Poitiers | Nouvelle-Aquitaine | France

GRANDE MANIFESTATION JEUDI 22 MARS

Poitiers 14h30 Porte de Paris

Châtel­le­rault 10h30 au KIOSQUE

 

A nouveau réunies le 21 février, les orga­ni­sa­tions CFTC, CGC, CGT, FAFP, FO, FSU et Soli­daires ont fait le bilan des réunions bi-laté­rales orga­ni­sées par le Ministre. Les discus­sions ouvertes par le gouver­ne­ment sur le recours accru aux contrac­tuels, les éléments de rému­né­ra­tion dont celui du mérite, une révi­sion des instances de dialogue social…en­gagent de profondes remises en cause des missions publiques et une dégra­da­tion des condi­tions de travail des agent-es. C’est aussi une menace réelle contre le Statut Géné­ral des fonc­tion­naires et la fin possible d’une Fonc­tion publique au service de l’in­té­rêt géné­ral.

A l’in­verse de ces orien­ta­tions inquié­tantes, et de celles conte­nues dans le programme Action publique 2022, la qualité des services publics à rendre aux usagers sur l’en­semble du terri­toire, la défense de l’in­té­rêt géné­ral, néces­sitent la créa­tion d’em­plois quali­fiés pérennes et de qualité, une plus grande recon­nais­sance du travail et des missions exer­cées par les agent-es, une amélio­ra­tion signi­fi­ca­tive de leurs salaires.

Pour les plus de 5 millions d’agents de la Fonc­tion publique, après le report de PPCR et contrai­re­ment à ce qu’a­vait promis Emma­nuel Macron lors de la campagne prési­den­tielle, leur pouvoir d’achat conti­nue de bais­ser du fait du gel de la valeur du point d’in­dice, du réta­blis­se­ment de la jour­née de carence, de l’aug­men­ta­tion de la CSG avec une simple compen­sa­tion et des rete­nues pour pension.

L’ou­ver­ture rapide de négo­cia­tions est indis­pen­sable pour pouvoir redis­cu­ter d’une augmen­ta­tion réelle et signi­fi­ca­tive des salaires de toutes et tous les agent-es de la Fonc­tion publique, permet­tant une réelle recon­nais­sance de leur enga­ge­ment profes­sion­nel quoti­dien qui contri­bue à la qualité des services publics, au déve­lop­pe­ment du pays comme à la cohé­sion de la société.

C’est pour faire entendre ces légi­times reven­di­ca­tions que les orga­ni­sa­tions CFTC, CGC, CGT, FAFP, FO, FSU et Soli­daires appellent les agent-es à se mobi­li­ser massi­ve­ment le 22 mars.

POUR :

  • une négo­cia­tion sala­riale immé­diate pour le dégel de la valeur du point d’in­dice, le rattra­page des pertes subies et l’aug­men­ta­tion du pouvoir d’achat ;
  • l’ar­rêt des suppres­sions d’em­plois et les créa­tions statu­taires dans les nombreux services qui en ont besoin et non un plan destiné à accom­pa­gner de nouvelles et massives suppres­sions ;
  • un nouveau plan de titu­la­ri­sa­tion des contrac­tuel.le.s, de nouvelles mesures pour combattre la préca­rité et non pour favo­ri­ser son exten­sion comme le préco­nise le gouver­ne­ment ;
  • des dispo­si­tions exigeantes pour faire respec­ter l’éga­lité profes­sion­nelle ;
  • l’abro­ga­tion du jour de carence ;
  • la défense et la péren­ni­sa­tion du système de retraite par répar­ti­tion et des régimes parti­cu­liers ;
  • la défense du statut géné­ral des fonc­tion­naires, et des statuts parti­cu­liers, qui permet déjà de répondre aux besoins de la popu­la­tion sur l’en­semble du terri­toire et qui garan­tit l’éga­lité entre les usagers.

Les Lilas, le 22 février 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.