Aller au contenu

Grève géné­rale, Rassem­ble­ment #giletsjaunes #Poitiers

Quand :
5 février 2019 Jour entier
2019-02-05T00:00:00+01:00
2019-02-06T00:00:00+01:00
Où :
Divers lieux à Poitiers

Plusieurs initia­tives à Poitiers ce mardi 5 février qui amorcent une conver­gence des luttes.

[Grève géné­rale] Rassem­ble­ment #giletsjaunes

Dans le cadre de la grève géné­rale qui débute le 5 février 2019, l’as­sem­blée consti­tuante des gilets jaunes de Poitiers appelle à un rassem­ble­ment le jour même à 13:00, porte de Paris à Poitiers. Que vous soyez syndiqué·e ou pas, sala­rié·e, étudiant·e, retrai­té·e, au chômage, au RSA, que vous soyez votre propre patron·ne ou bien parent au foyer, avec ou sans gilet jaune… Rejoi­gnez-nous !

Appel Des Gilets Jaunes le 5 Février

Comme il l’a été décidé lors de la dernière assem­blée consti­tuante vendredi dernier, nous appe­lons à UN RASSEMBLEMENT DE TOUS LES GILETS JAUNES A 13 H PORTE DE PARIS
Nous rejoin­drons ensuite en gilet jaune la mani­fes­ta­tion des sala­riés et des grévistes à la gare de Poitiers.

source : https://fr-fr.face­book.com/events/16512339549…

Pour répondre à l’ur­gence sociale, la CGT appelle à la grève le 5 février

Depuis de nombreuses années, les poli­tiques menées au service du capi­tal par les gouver­ne­ments succes­sifs génèrent de fortes injus­tices sociales, terri­to­riales et fiscales. La CGT n’a cessé d’aler­ter les pouvoirs publics, de mobi­li­ser dans les entre­prises et les services contre des reformes régres­sives et pour une autre répar­ti­tion des richesses produites dans le pays…

Depuis de nombreuses années, les poli­tiques menées au service du capi­tal par les gouver­ne­ments succes­sifs génèrent de fortes injus­tices sociales, terri­to­riales et fiscales. La CGT n’a cessé d’aler­ter les pouvoirs publics, de mobi­li­ser dans les entre­prises et les services contre des reformes régres­sives et pour une autre répar­ti­tion des richesses produites dans le pays.

Gouver­ne­ment et patro­nat sont restés sourds et sont respon­sables de la crise actuelle.
Ce ne sont pas les mesu­rettes récentes annon­cées par le gouver­ne­ment en réponse au mouve­ment des gilets jaunes qui répondent aux urgences sociales.
Les 57 milliards d’eu­ros versés aux action­naires des grandes entre­prises démontrent l’am­pleur des richesses créées par les travailleurs.
Au-delà des mobi­li­sa­tions des citoyen-ne-s depuis de nombreuses semaines, il est indis­pen­sable de construire un rapport de force, notam­ment par la grève, pour impo­ser au patro­nat la redis­tri­bu­tion des richesses.
La CGT appelle les sala­rié-e-s, les agent-e-s, les jeunes comme les retraité-e-s, les privé-e-s d’em­ploi à se mobi­li­ser ensemble par la grève et les mani­fes­ta­tions pour obte­nir :

• une augmen­ta­tion du Smic, du point d’in­dice, de tous les salaires et pensions ainsi que des mini­mas sociaux ;
• une réforme de la fisca­lité : une refonte de l’im­pôt sur le revenu lui confé­rant une plus grande progres­si­vité afin d’as­su­rer une plus grande redis­tri­bu­tion des richesses et d’al­lé­ger le poids de l’im­pôt indi­rect (TVA, TICPE) péna­li­sant les sala­riés et les ménages, le paie­ment des impôts en France de grandes socié­tés (ex. : GAFA), une impo­si­tion plus forte des plus hauts reve­nus et de la déten­tion de capi­tal ;
• la suppres­sion des aides publiques aux entre­prises (CICE, et exoné­ra­tions diverses, etc.) qui ne servent ni l’em­ploi, ni la reva­lo­ri­sa­tion des salaires, ni l’in­ves­tis­se­ment de l’ap­pa­reil produc­tif et mettent à mal notre protec­tion sociale ;
• le déve­lop­pe­ment des services publics, partout sur le terri­toire, en réponse aux besoins de la popu­la­tion, avec des moyens suffi­sants en person­nels pour un bon exer­cice de leurs missions ;
• le respect des liber­tés publiques tel que le droit de mani­fes­ter remis en cause par le gouver­ne­ment.

La CGT appelle à tenir des assem­blées géné­rales, sur tous les lieux de travail et dans tous les secteurs profes­sion­nels, pour réus­sir la grève et les mani­fes­ta­tions le mardi 5 février 2019 et débattre des suites à construire dans la durée.

À tous les acteurs des luttes pour la justice sociale :
RASSEMBLEMENTS ET MANIFESTATIONS
DANS LA VIENNE :

MARDI 5 FEVRIER 2019

POITIERS
12h00 à la gare
14h00 départ de
la mani­fes­ta­tion

DÉBAT PUBLIC à la mairie en fin de manif

CHÂTELLERAULT
10h30 au Kiosque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.