Aller au contenu

Justice pour Théo, violé par des poli­ciers

Quand :
18 février 2017 @ 11h00
2017-02-18T11:00:00+01:00
2017-02-18T11:15:00+01:00
Où :
Place du marché
Place Charles de Gaulle
86000 Poitiers
France
Justice pour Théo, violé par des policiers @ Place du marché | Poitiers | Nouvelle-Aquitaine | France
Rassem­ble­ment à Poitiers.
« Le 2 février, Théo, un jeune homme rési­dant à Aulnay sous Bois a subi un viol à l’is­sue d’un contrôle d’iden­tité arbi­traire.
Ce crime, et en parti­cu­lier le trai­te­ment admi­nis­tra­tif et judi­ciaire qui en a été fait a choqué la popu­la­tion française.
Suite à cette affaire, nous avons pu entendre un repré­sen­tant syndi­cal de la police justi­fier l’em­ploi du terme « Bamboula » à la télé­vi­sion, l’IGPN, parler de « viol acci­den­tel », le ministre de l’in­té­rieur, Bruno Leroux parler d »‘acci­dent malheu­reux » devant la repré­sen­ta­tion natio­nale. On a vu les médias multi­plier les euphé­mismes scan­da­leux: « inter­pel­la­tion virile », « musclée », « acci­dent »… On a vu la préfec­ture de police tenter de crimi­na­li­ser des mani­fes­tants, paci­fiques ou non, en les accu­sant de vouloir brûler vive une enfant. On a vu les compa­gnies de CRS et de gendarmes enva­hir les quar­tiers popu­laires fran­ci­liens et provoquer systé­ma­tique­ment la popu­la­tion par leurs insultes, leurs lacry­mo­gènes et leurs LBD, quand ils ne tirent pas à balles réelles.
Il n’est pas possible de réduire cet événe­ment à un acte isolé commis par des « moutons noirs ». Il nous rappelle trop le meurtre d’Adama Traoré et de tant d’autres. On voit d’ailleurs se multi­plier les témoi­gnages de violences et notam­ment de violences à carac­tère sexuel commises par la police en Île de France et ailleurs.
Poite­vines et Poite­vins, nous ne restons pas insen­sibles à ce qu’il s’est passé à Aulnay. Nous soute­nons les popu­la­tions victimes des contrôles racistes et sexistes. Nous récla­mons la justice pour Théo, la fin des violences poli­cières et de l’im­pu­nité des crimi­nels en uniforme.
Un rassem­ble­ment paci­fique aura lieu samedi 18 février à 11h place Notre Dame.

Vous êtes invité-e-s à le rejoindre, et à le reven­diquer.  »

À l’ini­tia­tive d’EELV et soutenu notam­ment par Ensemble! 86

Une réflexion au sujet de « Justice pour Théo, violé par des poli­ciers »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.