Aller au contenu

Manif du 12 septembre à Poitiers contre la réforme du droit du travail

Quand :
12 septembre 2017 @ 15h00 – 17h00
2017-09-12T15:00:00+02:00
2017-09-12T17:00:00+02:00
Où :
place Charles de Gaulle (Marché Notre-Dame)
Place Charles de Gaulle
86000 Poitiers
France
Manif du 12 septembre à Poitiers contre la réforme du droit du travail @ place Charles de Gaulle (Marché Notre-Dame) | Poitiers | Nouvelle-Aquitaine | France

Réunies le 25 août les orga­ni­sa­tions CGT, CNT-SO, Soli­daires, UNEF de la Vienne font le constat que le nouveau gouver­ne­ment au-delà d’un semblant de concer­ta­tion, a décidé de s’at­taquer à marche forcée à la réforme du code du travail. Ce projet de réforme part d’un postu­lat : « la régle­men­ta­tion du travail comme frein à l’em­bauche », affir­ma­tion non fondée mais qui est un bon prétexte pour faire recu­ler les droits des sala­riés.

Ce texte aggrave la loi travail I (EL KHOMRI), en faisant primer les accords d’en­tre­prises au détri­ment des garan­ties collec­tives et du code du travail.

L’in­di­vi­dua­li­sa­tion complète du contrat de travail et du tout négo­ciable dans l’en­tre­prise
C’est la mise en concur­rence des sala­riés en France !!

Elles soulignent que le projet d’une loi Travail puis­sance 10 passée par ordon­nances se marie très bien avec celui de la casse de la fonc­tion publique. La logique ? Attaquer le droit du travail privé avec la loi Travail 2 et, une fois la loi passée, s’at­taquer au statut des fonc­tion­naires. Le rêve de tout capi­ta­liste qui se respecte ? Passer le public au privé (et le plus rapi­de­ment possible).

Une première entaille dans le statut des fonc­tion­naires est mise avec la modu­la­tion de la valeur du point d’in­dice en fonc­tion des versants de la fonc­tion publique, propo­sée par le ministre de l’Ac­tion et des Comptes publics et accom­pa­gnée de la suppres­sion de 120 000 fonc­tion­naires et du gel du point d’in­dice.

Le gouver­ne­ment change mais la casse de nos acquis et des services publics conti­nue !

La situa­tion est grave, nous ne nous rési­gne­rons pas à ces pers­pec­tives !

Nous avons des propo­si­tions pour sortir de ce cycle infer­nal qui génèrent chômage, préca­rité, travailleurs pauvres :

  • L’aug­men­ta­tion des salaires, la réduc­tion du temps de travail, de nouveaux droits pour les sala­riés et leurs repré­sen­tants, sont gage d’ef­fi­ca­cité écono­mique et sociale.
  • Des services publics forts, acces­sibles, garants d’une qualité et d’une équité de trai­te­ment (santé, éduca­tion, sécu­rité, trans­port, éner­gie, commu­ni­ca­tion….)
  • Nous deman­dons le retrait de la loi travail (El khomri), nous refu­sons l’in­ver­sion géné­ra­li­sée de la hiérar­chie des normes.
  • Nous reven­diquons un code du travail protec­teur pour l’en­semble des sala­riés.

Nous appe­lons les sala­riés à orga­ni­ser des assem­blées géné­rales au sein des entre­prises, des admi­nis­tra­tions, des services dans l’unité la plus large, afin de débattre de ces ques­tions et d’en­vi­sa­ger collec­ti­ve­ment les moda­li­tés d’ac­tion au cœur des lieux de travail.

Les orga­ni­sa­tions syndi­cales CGT, CNT-SO, Soli­daires, UNEF de la Vienne appellent les sala­riés, les jeunes, les retrai­tés, les privés d’em­plois à s’en­ga­ger dans les mobi­li­sa­tions à venir pour exiger progrès et justice sociale.

D’ores et déjà, elles appellent à une première action de grève.
Mardi 12 septembre, 15 h
Mani­fes­ta­tion au départ de la place Charles de Gaulle (Marché de Notre Dame)

Tous ensemble, sala­riés publics, privés, précaires, jeunes, retrai­tés, nous sommes une force pour exiger d’autres choix !

commu­nique_commun_pour_12_septembre_2017_v2

Down­load the PDF file .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *