Aller au contenu

« Grand débat » contre « vrai débat »

: les cinq diffé­rences entre la plate­forme du gouver­ne­ment et celle des « gilets jaunes »

Un collec­tif de « gilets jaunes » a créé son propre site de débat, avec les mêmes outils que celui mis en place par le gouver­ne­ment mi-janvier. 

https://www.fran­cet­vinfo.fr/econo­mie/trans­ports/gilets-jaunes/grand-debat-contre-vrai-debat-les-cinq-diffe­rences-entre-la-plate­forme-du-gouver­ne­ment-et-celle-des-gilets-jaunes_3169305.html

« C’est génial, on a une bombe atomique dans les mains, avec le même outil que le gouver­ne­ment et nous, on est hyper légi­times », s’en­thou­siasme Lydie Coulon. Cette « gilet jaune » est l’une des admi­nis­tra­trices du « vrai débat », une plate­forme concur­rente du « grand débat » du gouver­ne­ment mise en ligne mercredi 30 janvier. Le site repose sur les mêmes outils que son double gouver­ne­men­tal, four­nis par la société Cap Collec­tif, mais a voca­tion, selon Lydie Coulon, à offrir un espace à « l’in­tel­li­gence collec­tive ». Une démarche qu’elle oppose à celle du gouver­ne­ment, qu’elle quali­fie de « baudruche » dont « l’objec­tif n’est pas clair, pas défini ». Mais quelles sont les vraies diffé­rences entre les deux sites ? Fran­ceinfo les a testés et a trouvé cinq diffé­rences majeures.

Sur les thèmes propo­sés

Tous les thèmes doivent-ils être abor­dés, dans un débat natio­nal ? Pour le gouver­ne­ment, non. Mais pour les « gilets jaunes », pourquoi pas : la plate­forme du « vrai débat » laisse les inter­nautes libres d’abor­der tous les sujets qu’ils souhaitent. Dans les deux cas, une « corbeille », garan­tie de « trans­pa­rence », est consul­table. On y trouve les propo­si­tions qui ont été modé­rées, pas rete­nues car elles ne respectent pas la charte du site mais acces­sibles à la lecture.

Le « grand débat ». Après avoir tergi­versé (sur la ques­tion de l’im­mi­gra­tion notam­ment), le gouver­ne­ment s’est arrêté sur quatre grands thèmes : « Tran­si­tion écolo­gique », « Fisca­lité et dépenses publiques », « Démo­cra­tie et citoyen­neté » et « Orga­ni­sa­tion de l’Etat et des services publics ».

   
    (GRANDDEBAT.FR)

Le « vrai débat ». Les « gilets jaunes » ont visé plus large, avec neuf thèmes, « simple­ment pour s’y retrou­ver », affirme Lydie Coulon à fran­ceinfo. Le premier, « Expres­sion libre », permet d’abor­der tout ce qui n’en­tre­rait pas dans les autres caté­go­ries. Voici les huit autres : « Sport, culture », « Educa­tion, jeunesse, ensei­gne­ment supé­rieur, recherche et inno­va­tion », « Econo­mie, finances, travail, comptes publics », « Santé, soli­da­rité », handi­cap », « Europe, affaires étran­gères, outre-mer », « Justice, police, armée », « Tran­si­tion écolo­gique et soli­daire, agri­cul­ture et alimen­ta­tion, trans­port » et enfin « Démo­cra­tie, insti­tu­tions ».

(…)

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.