Aller au contenu

La revue indé­pen­dante Pres­crire et les deux vaccins contre le Covid19

https://www.pres­crire.org/fr/203/1845/60615/0/Posi­tionDe­tails.aspx

6 janvier 2022

Les titres des para­graphes:

Un essai clinique chez envi­ron 30 000 adultes, dont envi­ron 7 600 profes­sion­nels de santé.

À court terme, forte dimi­nu­tion du nombre de cas de mala­die covid-19 symp­to­ma­tique dans le groupe vaccin.

Effi­cace chez les personnes âgées de moins de 65 ans avec un facteur de risque de covid-19 grave ; effi­ca­cité d’am­pleur incon­nue chez les personnes âgées de plus de 75 ans.

Effets indé­si­rables locaux et systé­miques, dont des réac­tions d’hy­per­sen­si­bi­lité.

La conclu­sion:

En pratique, une effi­ca­cité à court terme chez les adultes, mais des incer­ti­tudes. Le prin­ci­pal essai clinique compa­ra­tif ayant évalué le vaccin Sars-CoV-2 ARNm-1273, à raison de deux injec­tions espa­cées de 28 jours, apporte quelques repères pour aider les personnes visées par la vacci­na­tion, dans l’at­tente d’une analyse appro­fon­die :

  • Cet essai a inclus envi­ron 30 000 personnes âgées de 18 ans et plus. La moitié des patients avaient plus de 53 ans. Envi­ron 25 % avaient plus de 65 ans et envi­ron 22 % avaient au moins un facteur de risque de covid-19 grave autre que l’âge.
  • Cet essai a montré que ce vaccin a une effi­ca­cité globa­le­ment élevée pour préve­nir à court terme les cas symp­to­ma­tiques de la mala­die covid-19, y compris les formes sévères ; mais comme avec le vaccin tozi­na­mé­ran, la durée de cette protec­tion n’est pas connue.
  • Chez les personnes âgées de moins de 65 ans avec un facteur de risque de covid-19 grave autre que l’âge et chez celles âgées de 65 ans à 75 ans, l’ef­fi­ca­cité à court terme du vaccin pour préve­nir la mala­die covid-19 paraît élevée, mais avec une marge d’in­cer­ti­tude un peu plus grande.
  • Cet essai n’a pas été conçu pour évaluer l’ef­fi­ca­cité du vaccin Sars-CoV-2 ARNm-1273 chez les personnes âgées de 75 ans et plus, qui n’ont compté que pour envi­ron 5 % des parti­ci­pants. Chez ces personnes, comme avec le vaccin tozi­na­mé­ran, en tenant compte de l’en­semble des données de l’es­sai, une effi­ca­cité paraît vrai­sem­blable, mais son ampleur est incon­nue.
  • Les effets indé­si­rables connus du vaccin sont surtout des réac­tions locales et systé­miques très fréquentes, parfois intenses, et des réac­tions d’hy­per­sen­si­bi­lité. Il n’a pas été mis en évidence de signal parti­cu­lier d’ef­fets indé­si­rables, mais il subsiste encore de nombreuses incon­nues inhé­rentes au faible recul d’uti­li­sa­tion, comme avec n’im­porte quel autre nouveau médi­ca­ment, vaccin ou autre.

En somme, début 2021, ce que l’on sait et ce que l’on ne sait pas avec le vaccin Sars-CoV-2 ARNm-1273 est très proche de ce que l’on sait et de ce que l’on ne sait pas avec le vaccin tozi­na­mé­ran (lire ici). Ces infor­ma­tions, ainsi que celles concer­nant le risque de contrac­ter une forme grave de covid-19, sont à four­nir aux personnes concer­nées par cette vacci­na­tion, en prenant le temps néces­saire, y compris avec celles qui auront des diffi­cul­tés à les perce­voir et à les comprendre. Donner aux personnes qui le souhaitent un temps de réflexion avant qu’elles prennent leur déci­sion (dans un sens ou dans un autre) est une démarche indis­pen­sable.

©Pres­crire 6 janvier 2021

Sources :

  1. FDA « FDA brie­fing docu­ment. Moderna covid-19 vaccine » 17 décembre 2020 : 54 pages.
  2. Pres­crire Rédac­tion « Vaccin covid-19 à ARN messa­ger tozi­na­mé­ran (Comir­naty° des firmes Pfizer et BioNTech) et personnes âgées : quelques données, beau­coup d’in­cer­ti­tudes » 23 décembre 2020.
  3. A study to evaluate effi­cacy, safety, and immu­no­ge­ni­city of mRNA-1273 vaccine in adults aged 18 years and older to prevent covid-19. NCT04470427″. Site www.clini­cal.trials.gov consulté le 30 décembre 2020.
  4. Moderna TX « A phase 3, rando­mi­zed, stra­ti­fied, obser­ver-blind, placebo-control­led study to evaluate the effi­cacy, safety, and immu­no­ge­ni­city of mRNA-1273 sars-CoV-2 vaccine in adults aged 18 years and older. Clini­cal study proto­col » 23 décembre 2020 : 158 pages.
  5. Moderna TX « MRNA-1273. Spon­sor Brie­fing docu­ment » 17 décembre 2020 : 84 pages.
  6. APMNews « Un décès après vacci­na­tion contre le covid-19 en Suisse, pas de lien démon­tré » 30 décembre 2020 : 2 pages.
  7. Commis­sion euro­péenne « RCP-Comir­naty » 29 décembre 2020 : 15 pages.
  8. Santé Canada « Mono­gra­phie-Vaccin de Moderna contre la covid-19 » 23 decembre 2020 : 25 pages.
  9. AFP « covid-19 : huit personnes reçoivent par erreur cinq doses de vaccin en Alle­magne » 28 décembre 2020 : 1 page.

Le texte complet, avec l’en­semble de ses ressources docu­men­taires,
est dispo­nible dans la rubrique « Dans l’ac­tua­lité« 
de l’Ap­pli­ca­tion Pres­crire.


> Tous les sujets « Dans l’ac­tua­lité », dispo­nibles dans l’Ap­pli­ca­tion Pres­crire

Parta­ger
Parta­ger
Retour en haut de page 

(….) « En somme, début 2021, ce que l’on sait et ce que l’on ne sait pas avec le vaccin Sars-CoV-2 ARNm-1273 est très proche de ce que l’on sait et de ce que l’on ne sait pas avec le vaccin tozi­na­mé­ran (lire ici). Ces infor­ma­tions, ainsi que celles concer­nant le risque de contrac­ter une forme grave de covid-19, sont à four­nir aux personnes concer­nées par cette vacci­na­tion, en prenant le temps néces­saire, y compris avec celles qui auront des diffi­cul­tés à les perce­voir et à les comprendre. Donner aux personnes qui le souhaitent un temps de réflexion avant qu’elles prennent leur déci­sion (dans un sens ou dans un autre) est une démarche indis­pen­sable.

©Pres­crire 6 janvier 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.