Aller au contenu

Novembre 2018 – Novembre 2021 : Trois ans de combat et d’es­poir

Depuis le 17 novembre 2018 nous occu­pons tous les same­dis après-midi sans inter­rup­tion le rond-point de Poitiers sud pour contes­ter la poli­tique de misère sociale menée par le président des riches.

La situa­tion écono­mique et sociale s’est nette­ment dégra­dée depuis ce formi­dable soulè­ve­ment popu­laire. Le prix de l’es­sence, du gaz, de l’élec­tri­cité, des denrées de première néces­sité, des loyers etc. tout augmente sauf bien sûr les petites pensions et le SMIC. Cons­cient que la colère popu­laire peut explo­ser à tout moment, le gouver­ne­ment distri­bue ici et là quelques miettes. Le président jupi­té­rien a peur. Le spectre des Gilets jaunes le hante toujours.

Nous pensons que derrière cette misère sociale et cette dégra­da­tion géné­rale des condi­tions de vie que subissent les classes popu­laires, se cachent les grandes fortunes de ce pays dont le patri­moine a explosé comme d’ailleurs la pauvreté. Grâce à Macron, la France est deve­nue un véri­table para­dis pour les riches. Le dernier rapport très offi­ciel (France Stra­té­gie) sur la suppres­sion de l’ISF le prouve ample­ment et montre a poste­riori combien les Gilets jaunes ont eu raison de se dres­ser contre ce pouvoir impo­pu­laire.

Certes nous sommes moins nombreux qu’au début du Mouve­ment, mais nous sommes toujours là trois ans après. Samedi après samedi, armés de notre gilet jaune et de notre déter­mi­na­tion, nous voulons vaille que vaille main­te­nir vivante cette flamme du combat pour une justice sociale et fiscale.

Notre combat dépasse le cadre étroit des reven­di­ca­tions corpo­ra­tistes et s’ins­crit dans une pers­pec­tive plus large, même si nous avons parti­cipé à toutes les mani­fes­ta­tions appe­lées par les orga­ni­sa­tions syndi­cales ou par les asso­cia­tions.

Nous pensons égale­ment que sans une résis­tance d’en­ver­gure et sans ce lien frater­nel de soli­da­rité de toutes celles et ceux qui luttent contre ce pouvoir auto­ri­taire, mépri­sant et anti­so­cial, Macron et les siens pour­sui­vront leur poli­tique de régres­sion sociale.

Nous lançons un appel à tous les citoyens qui ne supportent plus les injus­tices et les humi­lia­tions que nous inflige ce gouver­ne­ment, à nous rejoindre sur le rond-point Poitiers sud pour « fêter » ensemble ces trois ans de combat et d’es­poir le samedi 20 novembre à partir de 11h.

Gilets jaunes du rond-point Poitiers sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.