Aller au contenu

Pas d’ex­pul­sion d’en­fants scola­ri­sés ! Jeudi 6 juin à 8heures rassem­ble­ment devant le Collège Jean Moulin, Poitiers

Le Collec­tif poite­vin « D’ailleurs Nous Sommes d’Ici » DNSI appelle à se
joindre nombreux et nombreuses au prochain
rassem­ble­ment initié par les ensei­gnants et parents d’élèves du collège
Jean Moulin ainsi que par RESF : 
jeudi 6 juin à 8h devant le Collège Jean Moulin, 8 rue Salva­dor Allende (en face de La Rose­raie)

Un rassem­ble­ment a déjà eu lieu vendredi 24 mai :
Commu­niqué de soutien à la famille Miloti :
Pas d’ex­pul­sion d’en­fants scola­ri­sés !

Madame Miloti et ses quatre enfants sont en France depuis le
12 décembre 2017. Monsieur Miloti les a rejoints par la suite .
Cette famille alba­naise a fui une situa­tion d’in­sé­cu­rité face aux gangs
mafieux de la ville où elle habi­tait : racket, corrup­tion…
Il était devenu impos­sible de conti­nuer à tenir leur restau­rant.

Ayant fait une demande d’asile, la famille est héber­gée en CADA (centre d’ac­cueil des deman­deurs d’asile) mais elle est débou­tée de sa demande. Les diffé­rents recours s’avé­rant néga­tifs, la famille vient de rece­voir une OQTF (Obli­ga­tion de quit­ter le terri­toire français).
Deux enfants sont scola­ri­sés en primaire et les deux aînées sont au
collège en 5e et 4e, inté­grées à l’UP2A (Unité d’ac­cueil des élèves
allo­phones).
Cette famille exem­plaire suit rigou­reu­se­ment l’édu­ca­tion de ses enfants, les filles sont sérieuses, travailleuses, agréables, et malgré les diffi­cul­tés actuelles, elles conti­nuent de s’in­ves­tir dans leur scola­rité.
Nous tenons à signa­ler que le collège est confronté depuis quelques temps à ces situa­tions diffi­ciles : les mineurs isolés l’an­née passée, une
première famille alba­naise cette année, tout en sachant que d’autres situa­tions iden­tiques se profilent. La mobi­li­sa­tion du person­nel est forte
pour proté­ger et soute­nir ces enfants et leur famille mais les

possi­bi­li­tés arrivent à leurs limites. Nous commençons à nous sentir
dému­nis : nos ressources maté­rielles et finan­cières, basées sur le
volon­ta­riat, s’épuisent et nous déplo­rons forte­ment que la poli­tique
menée à l’égard des migrants nuise si profon­dé­ment à la qualité de
l’ac­cueil et entrave la bonne inté­gra­tion des familles.

Les person­nels ensei­gnants et vie scolaire du collège Jean Moulin –
Poitiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.