Aller au contenu

SOS médi­ter­ran­née annonce un nouveau bateau de secours en Médi­ter­ran­née

Reçu le 21 juillet:

« Chers amis,

A l’heure où nous vous écri­vons, nous annonçons notre retour en mer avec un nouveau bateau. C’est une nouvelle impor­tante que nous souhai­tions, sans plus attendre, parta­ger avec vous.

Ce navire est déjà en mer et il fait route vers la Médi­ter­ra­née.

Pour des raisons de sécu­rité, nous avons été contraints de garder la plus grande confi­den­tia­lité autour de nos prépa­ra­tifs afin de ne pas courir le risque de blocages admi­nis­tra­tifs avant même de repar­tir en Médi­ter­ra­née où l’ur­gence reste entière.

Cette année encore, des hommes, des femmes et des enfants conti­nuent à prendre la mer, « entas­sés » sur des embar­ca­tions de fortune pour fuir la Libye où règnent les exac­tions, la torture et une guerre civile qui s’in­ten­si­fie ces derniers mois. Ces personnes en détresse sont le plus souvent inter­cep­tées par les garde-côtes libyens et rame­nées vers l’en­fer qu’elles cherchent juste­ment à fuir ou – en l’ab­sence de moyens de sauve­tage suffi­sants – dispa­raissent en mer, sans témoin. En 2019, le taux de morta­lité n’a jamais été aussi élevé en Médi­ter­ra­née centrale. Selon l’OIM, au moins 20 000 personnes sont mortes noyées en Médi­ter­ra­née ces cinq dernières années.

Il est donc primor­dial que ce navire soit en mer pour tendre la main à ceux qui se noient.

Ce nouveau bateau s’ap­pelle Ocean Viking. Il est rouge et blanc, c’est un bateau conçu pour le sauve­tage en mer, et qui bat pavillon norvé­gien. Il fait 69m de long, est robuste, plus rapide et plus récent que l’Aqua­rius. Il peut accueillir les resca­pés dans de bonnes condi­tions. Nous l’avons aménagé pendant plusieurs semaines pour y instal­ler plusieurs abris pour les resca­pés, la clinique de notre parte­naire médi­cal, Méde­cins Sans Fron­tières et nos équi­pe­ments de sauve­tage.

Alors qu’il n’existe plus, depuis juin 2018, de méca­nisme de débarque­ment en Médi­ter­ra­née centrale, nous sommes bien conscients que chaque sauve­tage peut être suivi de jour­nées éprou­vantes de recherche d’un port sûr et de négo­cia­tions avant de pouvoir débarquer les resca­pés. Ce navire a donc été spécia­le­ment équipé pour affron­ter de plus longs séjours en mer.

Ce nouveau bateau, c’est le vôtre.

C’est grâce à votre soutien et à celui de milliers de citoyens euro­péens que nous sommes en mer aujourd’­hui et que nous pour­rons pour­suivre notre mission en toute indé­pen­dance.

Ensemble nous pouvons agir pour sauver des vies en mer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.