Aller au contenu

Un poème et un chant en guise de cadeaux

En cette fin d’an­née crépus­cu­laire, en ces temps où les vents mauvais dominent, nous savons que rien ne se fera sans les révoltes de la jeunesse. Rien ne s’in­ven­tera en poli­tique sans l’en­ga­ge­ment massif de jeunes deve­nus révo­lu­tion­naires. Nous en sommes très loin en Europe et ailleurs. Mais aussi nous savons que tout peut aller vite.

Dans l’im­mé­diat, offrons aux lectrices et lecteurs de ce site ce poème de Brecht et cette chan­son de Béran­ger, selon l’idée d’un cama­rade d’une autre région.

PB

——————————————————————————————————————

Le poème aux jeunes,

Brecht


Je vécus dans les villes au temps des désordres et de la famine
Je vécus parmi les hommes au temps de la révolte
Et je m’in­sur­geais avec eux
Ainsi passa le temps qui me fut donné sur la Terre
Je mangeais en pleine bataille
Je me couchais parmi des assas­sins
Négli­gem­ment je faisais l’amour et je dédai­gnais la nature
Ainsi passa le temps qui me fut donné sur la Terre
De mon temps les rues condui­saient aux maré­cages
La parole me livra aux bour­reaux
J’étais bien faible mais je gênais les puis­sants
Ou du moins je le crus
Ainsi passa le temps qui me fut donné sur la Terre
Les forces étaient comp­tées
Le but se trou­vait bien loin il était visible pour­tant
Mais je ne pouvais pas en appro­cher
Ainsi passa le temps qui me fut donné sur la Terre
Vous qui surgi­rez du torrent où nous nous sommes noyés
Songez quand vous parlez de nos faiblesses
A la sombre époque dont vous êtes sortis
Nous traver­sions les luttes de classes
Chan­geant de pays plus souvent que de souliers
Déses­pé­rés que la révolte ne mît pas fin à l’injus­tice
Nous le savons bien
La haine de la misère creuse les rides
La colère de l’injus­tice rend la voix rauque
Ô nous qui voulions prépa­rer le terrain de l’ami­tié
Nous ne sûmes pas deve­nir des amis
Mais vous quand l’heure vien­dra où l’homme aide l’homme
Pensez à nous avec indul­gence

Et l’In­ter de Béran­ger :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.