Aller au contenu

Conclu­sions de l’enquête d’uti­lité publique de Cous­say les Bois

Commu­niqué de presse

« Cous­say-les-Bois, le 21 Mars 2016

Commu­niqué

Ferme usine de Cous­say-les-Bois :  l’enquête publique termi­née le 5 février dernier, l’enquê­teur, M. BUF, a rendu ses conclu­sions : avis favo­rable … avec quelques réserves … de prin­cipe.

Pour nous cela n’est pas tota­le­ment une surprise, car dès le début de l’enquête, malgré les quelques 200 dépo­si­tions défa­vo­rables au projet (seule­ment 4 favo­rables), malgré l’avis défa­vo­rable des élus du secteur et des communes solli­ci­tées léga­le­ment pour les besoins de l’enquête, notre senti­ment était déjà que la conclu­sion de M. BUF serait favo­rable au projet de l’in­dus­triel M. Liot.

Nous pensons que cette conclu­sion a été établie dans la plus grande partia­lité.

Il est évident que nous allons nous oppo­ser, non seule­ment à ce rapport très orienté, mais aussi au projet de l’in­dus­triel par Tous les moyens appro­priés.

Nous invi­tons toutes les personnes concer­nées et « conster­nées » à se joindre à nous à l’oc­ca­sion de la prochaine réunion Publique orga­ni­sée à la suite de l’Assem­blée Géné­rale d’ASPECT

Mercredi 30 mars, 20h30

salle poly­va­lente de Cous­say-les-Bois

Michel Favreau,

Maire de Cous­say-les-Bois

Vincent Butruille

Président d’ ASPECT

2 réflexions au sujet de « Conclu­sions de l’enquête d’uti­lité publique de Cous­say les Bois »

  1. Eric Rambault dit :

    Ici à Coussay nous ne sommes pas étonnés de la conclusion de ce rapport . Lors des rencontres que nous avons eu avec Mr BUF celui nous a précisé à plusieurs reprises qu’il était novice en matière agricole qu’il n’y connaissait strictement rien et qu’il se forgerait une opinion en fonction d’ éléments  qu’il irait chercher à droite et à gauche via le net.
    Pire lors d’une rencontre avec lui concernant le risque de pollution de la nappe phréatique, un des participant ingénieur dans le BTP et spécialiste de l’eau a tenté de lui expliquer les différents niveaux d’une nappe, explications qui sont restées lettre morte, car Mr BUF avait une autre perception de la chose …
    Faut il aussi rappeler que ce Mr BUF est retraité de l’armée au titre de Colonel et comme tout bon militaire qui ce respect le chef a toujours raison meme s’il à tord ! en l’occurrence dans cette affaire le chef c’est l’état …

    Répondre
  2. rédaction dit :

    Ces précisions permettent de comprendre ce qui nous échappait. Merci !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.