Aller au contenu

Green­peace pour­suit sa campagne les pratiques obscures de Leclerc sur les pesti­cides

Ce samedi matin une ving­taine de mili­tants de Green­peace a mené une action symbo­lique et spec­ta­cu­laire au centre E. Leclerc de Buxe­rolles pour dénon­cer l’usage des pesti­cides dans la produc­tion de fruits et légumes et les pratiques obscures de l’en­seigne sur cette ques­tion. Dans le même temps une action simi­laire était menée à La Rochelle. Lire l’article de la Nouvelle-Répu­blique de ce jour.

Sur les six prin­ci­pales enseignes françaises de la grande distri­bu­tion en lice dans la Course Zéro Pesti­cide — une campagne lancée par Green­peace pour les inci­ter à élimi­ner rapi­de­ment les pesti­cides des produits alimen­taires —,  E. Leclerc est la seule à ne pas avoir répondu. Selon Green­peace, ve manque de trans­pa­rence de la part d’un acteur aussi influent que E. Leclerc ne présage rien de bon. Maintes fois, il a été démon­tré que l’im­pact des pesti­cides était dévas­ta­teur, que ce soit au niveau sani­taire ou envi­ron­ne­men­tal.

Green­peace demande à E. Leclerc d’éli­mi­ner en prio­rité les pesti­cides les plus dange­reux dans la produc­tion des pommes et des pommes de terre, de soute­nir les agri­cul­teurs qui s’en­gagent à produire sans pesti­cides, et d’être trans­pa­rent sur ses pratiques vis-à-vis des consom­ma­teurs.

Près de 35 000 personnes ont déjà adressé un message à Michel-Edouard Leclerc, PDG de l’en­seigne, pour lui deman­der d’as­su­mer ses respon­sa­bi­li­tés.
Rejoi­gnez-les, en écri­vant à Michel-Édouard Leclerc !

Il doit faire en sorte que les pesti­cides soient absents de la chaîne d’ap­pro­vi­sion­ne­ment des maga­sins E.Leclerc (en commençant par les pommes et les pommes de terre), de soute­nir les agri­cul­teurs qui produisent sans pesti­cides, et de faire preuve de trans­pa­rence sur ses pratiques.

Jusqu’ici, rien de tout cela ! E.Leclerc, en propo­sant des fruits et des légumes parfaits toute l’an­née à des prix imbat­tables, pres­su­rise les agri­cul­teurs qui n’ont pas d’autres choix que d’uti­li­ser des pesti­cides pour satis­faire ses exigences déme­su­rées.

Consul­tez le site de Green­peace pour en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.