Aller au contenu

Green­peace pour­suit sa campagne les pratiques obscures de Leclerc sur les pesti­cides

Ce samedi matin une ving­taine de mili­tants de Green­peace a mené une action symbo­lique et spec­ta­cu­laire au centre E. Leclerc de Buxe­rolles pour dénon­cer l’usage des pesti­cides dans la produc­tion de fruits et légumes et les pratiques obscures de l’en­seigne sur cette ques­tion. Dans le même temps une action simi­laire était menée à La Rochelle. Lire l’article de la Nouvelle-Répu­blique de ce jour.

Sur les six prin­ci­pales enseignes françaises de la grande distri­bu­tion en lice dans la Course Zéro Pesti­cide — une campagne lancée par Green­peace pour les inci­ter à élimi­ner rapi­de­ment les pesti­cides des produits alimen­taires —,  E. Leclerc est la seule à ne pas avoir répondu. Selon Green­peace, ve manque de trans­pa­rence de la part d’un acteur aussi influent que E. Leclerc ne présage rien de bon. Maintes fois, il a été démon­tré que l’im­pact des pesti­cides était dévas­ta­teur, que ce soit au niveau sani­taire ou envi­ron­ne­men­tal.

Green­peace demande à E. Leclerc d’éli­mi­ner en prio­rité les pesti­cides les plus dange­reux dans la produc­tion des pommes et des pommes de terre, de soute­nir les agri­cul­teurs qui s’en­gagent à produire sans pesti­cides, et d’être trans­pa­rent sur ses pratiques vis-à-vis des consom­ma­teurs.

Près de 35 000 personnes ont déjà adressé un message à Michel-Edouard Leclerc, PDG de l’en­seigne, pour lui deman­der d’as­su­mer ses respon­sa­bi­li­tés.
Rejoi­gnez-les, en écri­vant à Michel-Édouard Leclerc !

Il doit faire en sorte que les pesti­cides soient absents de la chaîne d’ap­pro­vi­sion­ne­ment des maga­sins E.Leclerc (en commençant par les pommes et les pommes de terre), de soute­nir les agri­cul­teurs qui produisent sans pesti­cides, et de faire preuve de trans­pa­rence sur ses pratiques.

Jusqu’ici, rien de tout cela ! E.Leclerc, en propo­sant des fruits et des légumes parfaits toute l’an­née à des prix imbat­tables, pres­su­rise les agri­cul­teurs qui n’ont pas d’autres choix que d’uti­li­ser des pesti­cides pour satis­faire ses exigences déme­su­rées.

Consul­tez le site de Green­peace pour en savoir plus.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.