Aller au contenu

Retour sur la Fête de l’Hu­main d’abord à l’Isle-Jour­dain

Plus de 200 personnes sont passées ce dimanche à la fête orga­ni­sée par le Front de Gauche Sud-Vienne.  Des stands d’as­so­cia­tions, de syndi­cats, des JC, du PCF. Invité, Ensemble! 86 était aussi présent.

Après la dernière séquence élec­to­rale et les divi­sions que l’on a connues, ce premier rendez-vous de la rentrée était une occa­sion de réflé­chir sur les suites et les enjeux à venir. Aussi le débat inti­tulé : « Par la volonté du peuple… résis­ter et recons­truire l’es­poir », présenté par  Bertrand Geay et Yves Jamain, a permis d’échan­ger dans un climat dépas­sionné.

Dans la conclu­sion de son inter­ven­tion, B. Geay a donné l’exemple de l’ex­pé­rience autour de François Ruffin dans la Somme où ils ont créé des « groupes d’ac­tions » rassem­blant des mili­tants des diffé­rents courants. Cette idée que le rassem­ble­ment pour d’ac­tion et la lutte, permet­trait des dépas­ser les clivages, semble être parta­gée par beau­coup.

Pour Ensemble! il faudra bien trou­ver la voie pour rassem­bler toutes celles et tous ceux qui veulent lutter contre l’of­fen­sive libé­rale « et en même temps » auto­ri­taire de Macron et rendre crédible un autre projet de société. Ce ne sera plus par des cartels d’or­ga­ni­sa­tions, mais non plus en niant la diver­sité des cultures mili­tantes.

Inter­ven­tion de Valé­rie LAFOY pour l’UL CGT SUD VIENNE sur loi Travail

Le spec­tacle avec

Michèle Bouhet et Jean-Louis Compa­gnon

Antoine Compa­gnon

et les Noisy Guts

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.