Aller au contenu

Retour sur la Fête de l’Hu­main d’abord à l’Isle-Jour­dain

Plus de 200 personnes sont passées ce dimanche à la fête orga­ni­sée par le Front de Gauche Sud-Vienne.  Des stands d’as­so­cia­tions, de syndi­cats, des JC, du PCF. Invité, Ensemble! 86 était aussi présent.

Après la dernière séquence élec­to­rale et les divi­sions que l’on a connues, ce premier rendez-vous de la rentrée était une occa­sion de réflé­chir sur les suites et les enjeux à venir. Aussi le débat inti­tulé : « Par la volonté du peuple… résis­ter et recons­truire l’es­poir », présenté par  Bertrand Geay et Yves Jamain, a permis d’échan­ger dans un climat dépas­sionné.

Dans la conclu­sion de son inter­ven­tion, B. Geay a donné l’exemple de l’ex­pé­rience autour de François Ruffin dans la Somme où ils ont créé des « groupes d’ac­tions » rassem­blant des mili­tants des diffé­rents courants. Cette idée que le rassem­ble­ment pour d’ac­tion et la lutte, permet­trait des dépas­ser les clivages, semble être parta­gée par beau­coup.

Pour Ensemble! il faudra bien trou­ver la voie pour rassem­bler toutes celles et tous ceux qui veulent lutter contre l’of­fen­sive libé­rale « et en même temps » auto­ri­taire de Macron et rendre crédible un autre projet de société. Ce ne sera plus par des cartels d’or­ga­ni­sa­tions, mais non plus en niant la diver­sité des cultures mili­tantes.

Inter­ven­tion de Valé­rie LAFOY pour l’UL CGT SUD VIENNE sur loi Travail

Le spec­tacle avec

Michèle Bouhet et Jean-Louis Compa­gnon

Antoine Compa­gnon

et les Noisy Guts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.