Aller au contenu

Mani­pu­la­tion poli­tique et hysté­rie collec­tive ?

En réponse à un texte de Moha­med Bellali

Merci de ton texte Moha­med, inti­tulé « Char­lie hebdo, mani­pu­la­tion poli­tique et hysté­rie collec­tive » que j’ai lu deux fois avec la plus grande atten­tion.

Sur l’uti­li­sa­tion poli­tique de ces atroces assas­si­nats par les diri­geants poli­tiques comment ne pas être d’ac­cord avec toi ?

Par contre je ne te suis abso­lu­ment pas quand tu fais de char­lie-hebdo le prin­ci­pal repon­sable de la haine de l’is­lam et des musul­mans en France, il y a eu et il ya des cari­ca­tures contre cette reli­gion, mais tu le sais aussi bien que moi, le pape, l’église catho­lique, les rabbins, les juifs reili­gieux ont été aussi cari­ca­tu­rés avec la même violence ou la même gros­siè­reté !

Que Caro­line Four­rès soit pro-isré­lienne, c’est une évidence, que les attaques contre les femmes voilées au nom du fémi­nisme ne trompent personne quand elles proviennent de l’ex­trême-droite c’est évident, etc …

Cepen­dant, les prin­ci­paux respon­sables de l’is­la­mo­pho­bie sont d’abord tous ceux qui propagent cette xéno­pho­bie, les partis poli­tiques, la grande presse de droite , les grands médias, tous ces repor­tages sur les banlieues toujours repréen­tées de manière à faire peur, toutes ces images qui passent et qui repassent sur les massacres, les déca­pi­ta­tions, les atro­ci­tés en Irak, en Syrie, au Nigé­ria, on baigne quoti­dien­ne­ment dans cette horreur.

Alors je sais bien que derrière tout ça il y a les régimes arabes pour­ris et corrom­pus et leurs alliés occi­den­taux, je sais bien qu’il y a aussi la poli­tique colo­niale crimi­nelle d’Is­raël, respon­sable de la destruc­tion de la Pales­tine et des pales­ti­niens, mais ça n’ex­plique pas ipso facto ces 17 assas­si­nats par trois jeunes français, l’ana­lyse poli­tique globale ne suffit pas, la dénon­cia­tion de l’im­pé­ria­lisme ou des méfaits du capi­ta­lisme ne servent à rien, ON LE SAIT ! ON LE SAIT !

C’est autre chose qu’il faut expliquer, les 10 morts de char­lie « pour venger le prophète » ne s’ex­pliquent pas par la pureté reli­gieuse offen­sée des deux assas­sins, l’as­sas­si­nat des trois flics n’est pas une vengeance de la mort de Rémi Fraisse ni la puni­tion d’une apos­ta­sie, la barba­rie du meurtre de quatre clients juif dans une épice­rie casher n’est pas la « juste » réponse à Gaza ou Guan­ta­namo.

Les millions de personnes qui ont défilé hier ou avant hier (j’en étais) ne sont ni dupes de la récu­pé­ra­tion par les diri­geants de leur enga­ge­ment, ni victimes d’une hysté­rie collec­tive. En ce qui me concerne en tous les cas, ce que je veux comprendre c’est ce qui trans­forme trois jeunes qui vivent à mes côtés en tueurs fous, et ce n’est pas la dénon­cia­tion de la situa­tion au Moyen-Orient ou de l’im­pé­ria­lisme qui me donne la solu­tion. Car, sur cet épou­van­table évène­ment, ce type d’ana­lyse poli­tique se rapproche de la pensée magique (pour ne pas dire reli­gieuse).

Amitiés, Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.