Aller au contenu

Mani­pu­la­tion poli­tique et hysté­rie collec­tive ?

En réponse à un texte de Moha­med Bellali

Merci de ton texte Moha­med, inti­tulé « Char­lie hebdo, mani­pu­la­tion poli­tique et hysté­rie collec­tive » que j’ai lu deux fois avec la plus grande atten­tion.

Sur l’uti­li­sa­tion poli­tique de ces atroces assas­si­nats par les diri­geants poli­tiques comment ne pas être d’ac­cord avec toi ?

Par contre je ne te suis abso­lu­ment pas quand tu fais de char­lie-hebdo le prin­ci­pal repon­sable de la haine de l’is­lam et des musul­mans en France, il y a eu et il ya des cari­ca­tures contre cette reli­gion, mais tu le sais aussi bien que moi, le pape, l’église catho­lique, les rabbins, les juifs reili­gieux ont été aussi cari­ca­tu­rés avec la même violence ou la même gros­siè­reté !

Que Caro­line Four­rès soit pro-isré­lienne, c’est une évidence, que les attaques contre les femmes voilées au nom du fémi­nisme ne trompent personne quand elles proviennent de l’ex­trême-droite c’est évident, etc …

Cepen­dant, les prin­ci­paux respon­sables de l’is­la­mo­pho­bie sont d’abord tous ceux qui propagent cette xéno­pho­bie, les partis poli­tiques, la grande presse de droite , les grands médias, tous ces repor­tages sur les banlieues toujours repréen­tées de manière à faire peur, toutes ces images qui passent et qui repassent sur les massacres, les déca­pi­ta­tions, les atro­ci­tés en Irak, en Syrie, au Nigé­ria, on baigne quoti­dien­ne­ment dans cette horreur.

Alors je sais bien que derrière tout ça il y a les régimes arabes pour­ris et corrom­pus et leurs alliés occi­den­taux, je sais bien qu’il y a aussi la poli­tique colo­niale crimi­nelle d’Is­raël, respon­sable de la destruc­tion de la Pales­tine et des pales­ti­niens, mais ça n’ex­plique pas ipso facto ces 17 assas­si­nats par trois jeunes français, l’ana­lyse poli­tique globale ne suffit pas, la dénon­cia­tion de l’im­pé­ria­lisme ou des méfaits du capi­ta­lisme ne servent à rien, ON LE SAIT ! ON LE SAIT !

C’est autre chose qu’il faut expliquer, les 10 morts de char­lie « pour venger le prophète » ne s’ex­pliquent pas par la pureté reli­gieuse offen­sée des deux assas­sins, l’as­sas­si­nat des trois flics n’est pas une vengeance de la mort de Rémi Fraisse ni la puni­tion d’une apos­ta­sie, la barba­rie du meurtre de quatre clients juif dans une épice­rie casher n’est pas la « juste » réponse à Gaza ou Guan­ta­namo.

Les millions de personnes qui ont défilé hier ou avant hier (j’en étais) ne sont ni dupes de la récu­pé­ra­tion par les diri­geants de leur enga­ge­ment, ni victimes d’une hysté­rie collec­tive. En ce qui me concerne en tous les cas, ce que je veux comprendre c’est ce qui trans­forme trois jeunes qui vivent à mes côtés en tueurs fous, et ce n’est pas la dénon­cia­tion de la situa­tion au Moyen-Orient ou de l’im­pé­ria­lisme qui me donne la solu­tion. Car, sur cet épou­van­table évène­ment, ce type d’ana­lyse poli­tique se rapproche de la pensée magique (pour ne pas dire reli­gieuse).

Amitiés, Yves

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.