Aller au contenu

Procès des 4+3 de Briançon : Il faut sauver la soli­da­rité et la frater­nité

Commu­niqué d’En­semble 05 !

Il faut sauver la soli­da­rité et la frater­nité

Le procu­reur de Gap qui a demandé les pour­suites contre les 3+4 de Briançon a axé ses accu­sa­tions sur l’exa­men minu­tieux des « faits ». Pour lui c’est cela qui déter­mine l’ac­cu­sa­tion et la demande de peines. Il ignore complè­te­ment que les faits sont « faits ». Preuve : durant le procès, il a dû aban­don­ner la quali­fi­ca­tion d’ac­tions en « bande orga­ni­sée » alors qu’il pensait que c’était un fait bien établi. Tout rassem­ble­ment ne consti­tue pas une « bande orga­ni­sée. » Les avocats de la défense ont eu beau jeu alors de montrer que sa construc­tion « factuelle » tel un château de cartes s’ef­fon­drait et que les pour­suites enga­gées n’avaient aucun fonde­ment juri­dique car une chose est d’éta­blir un fait, une autre de le comprendre. Comme l’on dit les avocats la seule posi­tion juri­dique­ment défen­dable est la relaxe pour tous. C’est bien ce que les 1500 personnes mobi­li­sées étaient venues dire dans une orga­ni­sa­tion impec­cable et un sens des respon­sa­bi­li­tés humaines et juri­diques bien supé­rieures à celle de l’ac­cu­sa­tion. En fait, le souhait du procu­reur et de l’État est de vider de toute substance l’avis du Conseil Cons­ti­tu­tion­nel en essayant d’avoir une juris­pru­dence qui contre cet avis. De là, la multi­pli­ca­tion des procès, le seul procu­reur de Gap a pour­suivi 8 nouvelles personnes depuis cet été pour aide à des personnes en situa­tion irré­gu­lière! Le prochain procès a lieu le 10 janvier.

Il faut sauver la soli­da­rité et la frater­nité du « pétai­nisme » rampant de la poli­tique et de l’ac­tion juri­dique du pouvoir.

  • Relaxe pour les 3+4 de Briançon
  • Défense inté­grale de la soli­da­rité et de la Frater­nité
  • Battons-nous sur tous les fronts juri­diques

Ensemble 05 !

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.