Aller au contenu

Après le meurtre de Saint Etienne du Rouvray par des adeptes de la secte Daech, réac­tions .

 

CGT, Soli­daires, FO, Unef :

(…)Dans ce moment très grave, il ne peut être répondu par l’état d’ur­gence ni par un régime d’ex­cep­tion au combat pour réta­blir la paix et vaincre la barba­rie. Comme le souligne le Syndi­cat de la Magis­tra­ture, l’état d’ur­gence prolongé pour 6 mois a pour consé­quence de réduire droits et liber­tés, à commen­cer par la liberté de mani­fes­ter. Il risque d’être dirigé contre le mouve­ment syndi­cal comme cela s’est vu de mars à juillet dans les mobi­li­sa­tions contre la loi Travail.

Dans cette situa­tion propice à tous les amal­games et aux stig­ma­ti­sa­tions, les Unions Dépar­te­men­tales réaf­firment avec force leur atta­che­ment à l’unité et à la soli­da­rité des sala­riés de ce pays, l’unité en défense des inté­rêts du monde du travail, quelles que soient les origines et les convic­tions de chacun. C’est la réponse de frater­nité, des sala­riés et de la jeunesse, pour faire recu­ler la barba­rie.

Pour stop­per la peur, la haine et la montée du racisme, les Unions Dépar­te­men­tales s’at­ta­che­ront à rendre effec­tives les valeurs de soli­da­rité, de paix et de frater­nité, et ce dans la plus grande séré­nité et dignité.

 

Rouen, le 28 juillet 2016.

Le « Collec­tif de défense des liber­tés fonda­men­tales :

(…) Dans ce contexte d’at­ten­tats, les spécu­la­tions et suren­chères poli­ti­ciennes sont lourdes de menaces pour nos liber­tés déjà mises à mal par sept lois anti­ter­ro­ristes en trois ans et demi, par l’état d’ur­gence perma­nent et ses mesures d’ac­com­pa­gne­ment qui se révèlent inef­fi­caces.

Cette répé­ti­tion des atteintes aux liber­tés publiques pour prix d’une sécu­rité illu­soire déci­dées dans la hâte et l’émo­tion donne satis­fac­tion aux insti­ga­teurs des atten­tats comme aux droites extrêmes.
Dénonçons toute tenta­tive d’os­tra­cisme vengeur visant une caté­go­rie de la popu­la­tion en raison de convic­tions reli­gieuses réelles ou suppo­sées.
Réaf­fir­mons que face au tota­li­ta­risme de l’or­ga­ni­sa­tion État Isla­mique et aux droites extrêmes qui entendent en tirer parti, c’est un grand service qui leur est rendu que de porter atteinte aux liber­tés.
le 02 août 2016

Collec­tif de Défense des Liber­tés Fonda­men­tales : Collec­tif 76 des Sala­riés du Social et du Médico-social, Comité de Réflexion Et d’Ac­tion Laïque 76, Droit Au Loge­ment, Eman­ci­pa­tion 76, Ensemble !, Ligue des Droits de l’Homme, Nouveau Parti Anti­ca­pi­ta­liste, Ras L’ Front-Rouen, …

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.