Aller au contenu

AG des inter­mit­tent.es à Poitiers le 18 décembre

Pour une autre poli­tique sociale et cultu­relle. Grève et mani­fes­ta­tion le 18 décembre !

Commu­niqué de la CGT spec­tacle Poitou Charentes :

« Alors que la protec­tion sociale est attaquée de toute part (le finan­ce­ment de la Sécu­ri­té sociale, les retraites complé­men­taires, le saccage de l’as­su­rance chô­ma­ge…) les catas­trophes s’ac­cu­mulent sur le front de l’em­ploi et de la poli­tique cultu­relle.

Le 6 décembre, nous avons mani­feste aux côtés de tous les privés d’em­ploi et tous les sala­riés soli­daires et le 18 décembre nous inter­pel­le­rons la ministre de la Culture et de la Commu­ni­ca­tion lors du Conseil Natio­nal des Profes­sions du Spec­tacle (CNPS) en appe­lant à la grève et à des rassem­ble­ments ou mani­fes­ta­tions à Paris comme en régions.

Si les luttes, comme nos « marches pour la Culture » et celles contre la réforme de l’as­su­rance chô­mage du 22 mars, ont conduit le Premier Ministre à annon­cer l’ar­rêt de la baisse dras­tique du budget du minis­tère, tout n’est pas réglé :

l’en­semble du péri­mètre du Minis­tère de la Culture n’est pas épar­gné ;
– les baisses
depuis 2012, après celles subies sous la droite, n’ont pas été compen­sées ;
certains opé­ra­teurs ou entre­prises publiques conti­nuent d’être ponc­tion­nés, comme France

Télé­vi­sions ou l’Opéra Natio­nal de Paris ;
– et surtout, la baisse de dota­tions aux collec­ti­vi­tés locales se traduit par des sacri­fices consi­dé­rables

tandis que certaines mairies de droite saisissent le pré­texte pour censu­rer des lieux ou des festi­vals, comme au Blanc-Mesnil et à Montau­ban.

Le résul­tat est là : des emplois aussi bien permanents qu’in­ter­mit­tents sont suppri­més, au nom de l’aus­té­ri­té ! Les missions de service public ont de plus en plus de diffi­cul­tés à être main­te­nues, l’ac­cès pour tous et l’É­ga­li­té terri­to­riale aban­don­nés par le gouver­ne­ment.
Dans le même temps, plusieur
s réformes terri­to­riales sont à l’œuvre : regrou­pe­ment des régions, trans­fert de compé­tence aux collec­ti­vi­tés locales … Dans un contexte de baisse du budget, il s’agit encore de réduire l’in­ter­ven­tion publique, dont on sait qu’elle est pour­tant un levier essen­tiel à l’ac­ti­vi­té donc à l’em­ploi.

Où est la poli­tique cultu­relle promise ? Quelle ambi­tion et quels moyens pour la démo­cra­ti­sa­tion, l’ac­cès de tous les publics ?

Lors du CNPS du 18 décembre, nous inter­pel­le­rons la ministre Fleur Pelle­rin sur :

  • –  le contenu du futur projet de loi « liber­té artis­tique », sauvé des oubliettes, mais dont nous ne connais­sons pas encore les ambi­tions et dont certains échos annon­ce­raient, ni plus ni moins, l’aban­don des labels natio­naux !

  • –  les réformes terri­to­riales et la réor­ga­ni­sa­tion du minis­tère (restera-t-il encore des DRAC et une ambi­tion natio­nale !) ;

  • –  le rapport de la mission de concer­ta­tion Gille-Archam­bault-Combrexelle sur le deve­nir du régime d’as­su­rance chô­mage des inter­mit­tents. Que retien­dra la mission de nos propo­si­tions alter­na­tives tant sur l’as­su­rance chô­mage que sur l’em­ploi et la protec­tion sociale ? Les enga­ge­ments du Premier Ministre seront-ils tenus, alors que ses récents propos hostiles aux droits des chô­meurs confirment l’aban­don d’une poli­tique sociale ?

    Ambi­tion cultu­relle pour toutes et tous, éga­li­té terri­to­riale, emploi, salaires, protec­tion sociale.

    TOUTES ET TOUS, SALARIÉ-E-S, PERMANENT-E-S, INTERMITTENT-E-S, AUTEUR-E-S,

    VOTONS LA GRÈVE ET MOBILISONS LARGEMENT LE 18 DÉCEMBRE !

    Assem­blée Géné­rale à Poitiers, le 18 Décembre au TAP, 1 bd de Verdun, à 10h00,
    Venez nombreux, y discu­ter salaires, condi­tions de travail, protec­tion sociale et finan­ce­ment de la culture. »

 

 

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.