Aller au contenu

Agir contre le terro­risme isla­miste, pas contre les musul­mans

Après l’acte abomi­nable perpé­tré contre un ensei­gnant vendredi dernier, il importe d’agir contre le fascisme isla­miste, qui menace les liber­tés démo­cra­tiques, la laïcité, le vivre ensemble. Nous serons dans ce combat, comme nous le sommes contre toutes les oppres­sions.

Mais nous refu­sons que ce combat soit mené contre les musul­mans. A cet égard, la demande de disso­lu­tion du CCIF est inad­mis­sible. Ce Collec­tif contre l’is­la­mo­pho­bie n’est pas inter­venu dans la dénon­cia­tion de Samuel Paty. Il n’a pas à être sanc­tionné. De la même manière, il n’y a pas lieu de stig­ma­ti­ser tous les tchét­chènes  pour l’acte de l’un d’entre eux pas plus que de suspec­ter l’en­semble des deman­deurs d’asi­le… Il n’y pas lieu non plus d’éta­blir une loi géné­rale contre le « sépa­ra­tisme », qui risque de stigm­ti­ser celles et ceux qui se réclament d’une reli­gion, donc une loi de divi­sion.
L’ex­trême droite et la droite profitent de la situa­tion pour avan­cer leurs propo­si­tions répres­sives. Sous couvert de lutte contre le terro­risme isla­miste elles visent à s’at­taquer aux migrants, à remettre en cause le droit d’asile, à briser défi­ni­ti­ve­ment nos possi­bi­li­tés de vivre ensemble dans une société libre et démo­cra­tique.

ENSEMBLE, Mouve­ment pour une alter­na­tive de gauche écolo­gique et soli­daire, parti­ci­pera aux mobi­li­sa­tions pour s’op­po­ser à ces mesures répres­sives visant les popu­la­tions les plus fragiles. Tous ensemble, habi­tants de France, quelles que soient nos origines, reli­gions, nous sommes en capa­cité de combattre les terro­ristes isla­mistes, car nous voulons vivre ensemble dans une société démo­cra­tique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.