Aller au contenu

Appel de Limou­sin Terre de Gauche

Cet appel a été validé par les parti­ci­pant.es à l’uni­ver­sité de prin­temps orga­ni­sée par notre groupe qui s’est tenue à St Priest Taurion (87) le 30 mai 2015.
Stéphane Lajau­mont (Conseiller régio­nal ENSEMBLE!/ Limou­sin Terre de Gauche)

Cons­truire des listes de gauche anti austé­rité 

en Aqui­taine-Poitou Charentes-Limou­sin

et dans l’en­semble des régions

 

Les élec­tions régio­nales de décembre 2015 vont se tenir dans un contexte écono­mique et social extrê­me­ment dégradé et préoc­cu­pant. Le discré­dit de la poli­tique Hollande-Valls, décli­née par le parti socia­liste dans l’en­semble des régions, fait le lit de la droite et de l’ex­trême droite. Il rend plus que jamais néces­saire de construire un projet poli­tique en rupture avec les logiques libé­rales mises en oeuvre dans le pays.

Cette démarche d’al­ter­na­tive poli­tique, nous l’avons enga­gée à l’échelle du Limou­sin, dans le cadre de « Terre de Gauche », qui rassem­blait en 2010 le Parti Commu­niste Français, le Parti de Gauche, le Nouveau Parti Anti­ca­pi­ta­liste, des mili­tants de la gauche alter­na­tive et qui regroupe, aujourd’­hui encore, le PCF, le PG, ENSEMBLE!, une partie du NPA et des réseaux et collec­tifs mili­tants dans les dépar­te­ments de Creuse, Corrèze et Haute-Vienne. Cette force poli­tique, nous l’avons voulue clai­re­ment indé­pen­dante du PS.

Nous avons fait l’ex­pé­rience d’une nouvelle méthode poli­tique basée sur le travail collec­tif, l’éthique mili­tante, le respect entre les diffé­rentes compo­santes, et le lien constant avec les citoyens enga­gés ou non dans les syndi­cats et asso­cia­tions. C’est cette inter­ac­tion perma­nente et cette volonté d’ou­ver­ture et de trans­pa­rence qui sont le cœur de la méthode Terre de Gauche.

Ce rassem­ble­ment a porté durant les cinq années écou­lées des propo­si­tions en faveur d’un nouveau type de déve­lop­pe­ment écono­mique favo­rable à l’em­ploi, à la tran­si­tion écolo­gique, au déve­lop­pe­ment des services publics, et à un aména­ge­ment équi­li­bré et égali­taire du terri­toire.

Les élec­tions régio­nales de décembre 2015 doivent être une nouvelle étape de ce rassem­ble­ment d’une gauche qui combat l’aus­té­rité. L’enjeu est d’au­tant plus impor­tant que ces élec­tions se dérou­le­ront dans le cadre d’une « réforme » terri­to­riale impo­sée sans concer­ta­tion qui va accen­tuer les logiques de métro­po­li­sa­tion et de concur­rence entre les terri­toires au service de la guerre écono­mique, au détri­ment des plus défa­vo­ri­sés.

Nous propo­sons que la démarche enga­gée en Limou­sin soit prolon­gée et élar­gie à l’échelle de la région Aqui­taine-Poitou Charentes-Limou­sin et des douze autres régions en rassem­blant les forces du front de gauche et toutes celles et ceux qui veulent s’y inscrire. C’est pourquoi nous appe­lons à co-élabo­rer une charte et un programme de trans­for­ma­tion sociale qui défi­nissent les conte­nus et les enga­ge­ments que les futurs élus porte­ront dans les assem­blées régio­nales issues du scru­tin de décembre.

Parce qu’il s’agit de porter ces exigences en toute indé­pen­dance aux deux tours de scru­tin,  nous lançons donc un appel à la consti­tu­tion de listes initiées par le Front de Gauche et à impli­ca­tion citoyenne pour rassem­bler toutes celles et ceux qui refusent l’aus­té­rité.

Il est urgent de redon­ner le pouvoir au peuple !

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.