Aller au contenu

Contre le terro­risme, la haine et les amal­games, Plus de démo­cra­tie, de liberté, d’éga­lité et de justice !

Décla­ra­tion de Ensemble!

L’at­ten­tat meur­trier du mercredi 7 janvier 2015 qui a frappé la rédac­tion du jour­nal Char­lie Hebdo et provoqué la mort de 12 personnes consti­tue un véri­table choc. Aucune cause ne peut justi­fier un tel acte aussi barbare. Pour nous comme pour des millions de citoyens, c’est avant tout un atten­tat contre la liberté d’ex­pres­sion, qui plus est contre un jour­nal de gauche, liber­taire et anti auto­ri­taire.

Les rassem­ble­ments spon­ta­nés ou à l’ap­pel de syndi­cats et de partis de gauche qui se sont dérou­lés partout en France dès mercredi soir, avec la parti­ci­pa­tion de centaines de milliers de personnes en hommage aux victimes témoignent d’un sursaut profond de dignité et d’hu­ma­nité. Ces rassem­ble­ments démontrent qu’il existe des éner­gies déter­mi­nées à défendre le vivre ensemble contre la haine et la stig­ma­ti­sa­tion. Il faut ampli­fier ce mouve­ment !

« Ensemble ! » appelle, avec les orga­ni­sa­tions du Front de gauche, les syndi­cats, les asso­cia­tions anti­ra­cistes, les forces poli­tiques de gauche à parti­ci­per aux rassem­ble­ments et mani­fes­ta­tions qui ont lieu le week end prochain. « Ensemble ! » parti­ci­pera sur la base de cette décla­ra­tion à la mani­fes­ta­tion appe­lée à Paris dimanche 11 janvier, à 15 heures, Place de la Répu­blique.

Déve­lop­per ce mouve­ment de soli­da­rité est la réponse néces­saire aux menaces qui pèse sur notre société. Il est d’au­tant plus impor­tant que l’at­ten­tat qui s’est produit risque d’ac­cen­tuer les peurs et jeter de l’huile sur le feu, dans un climat marqué ces derniers mois par une recru­des­cence des discours racistes, anti­sé­mites et de stig­ma­ti­sa­tion des musul­mans. Grenade ou coups de feu contre des lieux de culte musul­man ou un Kebab, un lycéen tabassé,… toutes ces violences racistes sont into­lé­rables. Des orga­ni­sa­tions fascistes appellent à orga­ni­ser des mani­fes­ta­tions. Il faut refu­ser tout amal­game entre « Islam » et « terro­risme ». Le soupçon que toute personne de confes­sion musul­mane serait poten­tiel­le­ment favo­rable au terro­risme est insup­por­table.

Dans ce mouve­ment de soli­da­rité, le Front Natio­nal de Marine Le Pen, qui multi­plie les discours xéno­phobes et de stig­ma­ti­sa­tion des musul­mans, n’a évidem­ment pas sa place. Pour « Ensemble ! », contrai­re­ment à ce que proposent François Hollande et Manuel Valls, il n’y a pas d’union possible non plus avec Nico­las Sarkozy et les forces de droite qui depuis des années n’ont cessé d’at­ti­ser les haines par leurs poli­tiques d’ex­clu­sion et de discri­mi­na­tion, allant jusqu’à reprendre le discours irres­pon­sable du « choc des civi­li­sa­tions » entre « Islam » et « Occi­dent ».

Ne lais­sons pas l’in­di­gna­tion et la révolte qui animent les millions de gens aujourd’­hui mobi­li­sés être dévoyées dans la logique d’une « guerre contre le terro­risme » qui au nom de la peur, ferait régres­ser, comme ce fut le cas aux USA après le 11 septembre, la démo­cra­tie, les liber­tés indi­vi­duelles et les droits démo­cra­tiques.

Notre réponse au terro­risme, c’est plus de démo­cra­tie, plus de liberté, plus d’éga­lité et plus de justice.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.