Aller au contenu

Covid-19 et iver­mec­tine : beau­coup d’es­sais, peu de résul­tats et pas de preuve d’ef­fi­ca­cité clinique

« (….)En pratique : pas d’ef­fi­ca­cité clinique démon­trée.

De nombreux essais compa­ra­tifs rando­mi­sés de l’iver­mec­tine ont été menés en trai­te­ment ou en préven­tion d’une mala­die covid-19. Quelques résul­tats ont été rappor­tés, sous formes diverses et ils ont été peu contrô­lés par des pairs. Un biais de publi­ca­tion, condui­sant à sures­ti­mer l’ef­fi­ca­cité de l’iver­mec­tine est très vrai­sem­blable. Cela rend les résul­tats collec­tés très fragiles. La plupart des résul­tats ne montrent pas de diffé­rence statis­tique­ment signi­fi­ca­tive de l’évo­lu­tion clinique des patients par rapport au groupe compa­ra­teur. Cela conduit à ne pas rete­nir les résul­tats suggé­rant une morta­lité réduite avec l’iver­mec­tine. Les résul­tats d’un essai montrant une moindre fréquence de dété­rio­ra­tion clinique n’ont pas été confir­més par d’autres essais. En somme, début février 2021, malgré des dizaines d’es­sais menés il n’est pas démon­tré que l’iver­mec­tine ait une effi­ca­cité en trai­te­ment ou en préven­tion d’une mala­die covid-19.« 

©Pres­crire 11 février 2021

https://www.pres­crire.org/fr/203/1845/60820/0/Posi­tionDe­tails.aspx

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.