Aller au contenu

Des appels à voter pour l’Union popu­laire

L’as­so­cia­tion “2022 ou jamais”, à l’ori­gine de la Primaire Popu­laire, s’est consti­tuée en février 2021 pour répondre à une urgence claire : permettre la victoire de l’éco­lo­gie, de la justice sociale et du renou­veau démo­cra­tique en 2022 dans un contexte de montée de l’ex­trême-droite, d’ac­crois­se­ment des inéga­li­tés, de déliques­cence démo­cra­tique et d’ur­gence clima­tique abso­lue.
Pour y parve­nir, nous avons poussé pour le rassem­ble­ment de la gauche et de l’éco­lo­gie, néces­saire à nos yeux pour espé­rer une victoire, au travers d’un proces­sus de primaire citoyenne. Nous actons aujourd’­hui que le rassem­ble­ment ne s’est pas fait, ni autour de la candi­da­ture issue de notre proces­sus, ni autour d’au­cune autre. Néan­moins, à travers l’ex­pres­sion d’un demi-million de votantes et de votants et la mobi­li­sa­tion de plus de 5000 béné­voles partout en France, la Primaire Popu­laire a créé un mouve­ment citoyen sans précé­dent : nous vous remer­cions infi­ni­ment pour cela, et n’al­lons pas bais­ser les bras. À 36 jours du premier tour de l’élec­tion prési­den­tielle, notre objec­tif reste le même : la victoire de l’éco­lo­gie, de la justice sociale et de la démo­cra­tie en 2022, et il est toujours attei­gnable. Se pose la ques­tion du meilleur chemin. (…)
L’op­tion qui a remporté le plus de mentions favo­rables, avec plus de 50% de mention “Très bien”, est de faire campagne pour l’Union Popu­laire, consi­dé­rée comme le meilleur véhi­cule poli­tique pour faire gagner nos idées à la prési­den­tiel­le*, au regard notam­ment, (1) de la proxi­mité program­ma­tique étroite entre le programme de l’Union Popu­laire et le Socle Commun, (2) du rassem­ble­ment qui est déjà en train de s’opé­rer au sein de l’Union Popu­laire, avec notam­ment les rallie­ment ces derniers jours de figures comme Caro­line De Haas, Alma Dufour, Claire Lejeune, Thomas Portes, ou Ali Rabeh, (3) de la posi­tion et de la dyna­mique de son candi­dat dans les sondages, aujourd’­hui le seul au sein de la gauche et de l’éco­lo­gie à être en mesure d’at­teindre le second tour et de gagner. La Primaire Popu­laire va appor­ter son soutien et faire campagne sous ses propres couleurs,  jusqu’à l’élec­tion prési­den­tielle, en toute indé­pen­dance, et sans enga­ge­ment au-delà de la prési­den­tielle. La Primaire Popu­laire sera mobi­li­sée en première ligne dans l’entre-deux-tours pour construire une large coali­tion de la gauche et des écolo­gistes autour d’un accord de gouver­ne­ment et d’un contrat de légis­la­ture repré­sen­ta­tif du rassem­ble­ment et de la diver­sité. Elle restera le tiers de confiance capable de réunir la gauche et les écolo­gistes. Les moda­li­tés de ce soutien seront préci­sées, en concer­ta­tion avec les équipes de l’Union Popu­laire, dans les tous prochains jours.  Retrou­vez en cliquant ici l’in­té­gra­lité de notre commu­niqué de presse de ce jour.
Nous sommes plus déter­mi­nés et déter­mi­nées que jamais à faire gagner l’éco­lo­gie, la justice sociale et le renou­veau démo­cra­tique, et nous savons que notre force de mobi­li­sa­tion peut être déter­mi­nante pour les 36 jours qui nous séparent du premier tour ! Le bureau de la Primaire Popu­laire  * : Cette déci­sion n’en­gage pas l’en­semble des votants et votantes, sympa­thi­sants et sympa­thi­santes de la Primaire Popu­laire, (…)
La Primaire Popu­laire · France

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.